Développé par INTI Creates et édité par PQube, le shooter coquin Gal*Gun 2 est disponible sur PS4 et Nintendo Switch. Qu’en est-il ? Verdict !

On le sait, les japonais ont des goûts différentes et souvent particuliers en matière de jeu vidéo. La série Gal*Gun ne fait pas exception en proposant un Rail-Shooter coquin. Souvent cantonnée à l’import uniquement, la série arrive à s’incruster de plus en plus dans nos contrées pour le plus grand plaisir des amateurs du genre et des joueurs ne parlant pas japonais surtout. Après un premier opus et deux spin-off (Gal*Gun Double Peace et Gal*Gun VR) c’est un second véritable opus qui débarque.

Le principe du jeu reste le même, vous faites face à des vagues de filles éperdument amoureuses de vous que vous devrez « calmer » avec votre arme en tirant dans les zones sensibles des demoiselles, et vous pourrez même les déshabiller en améliorant votre arme. Exit le rail-shooter et les déplacements guidés, INTI Creates propose maintenant les déplacements par téléportation, à l’instar des jeux VR. VR qui n’est pas disponible dans le jeu ce qui est fort dommage car c’est le principale attrait du jeu.

Côté histoire, on joue un jeune garçon qui reçoit une mystérieux colis renfermant un casque VR ainsi qu’un pistolet. Vous êtes désormais équipé pour chasser les démons mais votre nouvel équipement attire la gente féminine (euh… OK). Voilà grosso modo le pitch du jeu.

Graphiquement, il faut le dire, le titre est assez pauvre. Les décors sont très voir trop épurés, et les personnages sont assez mal charadesigné. On a plus l’impression d’être devant un portage d’un jeu PS2 plutôt qu’un titre sur la quatrième génération de la console de Sony. Heureusement que le côté Kawai est là pour camoufler ce manque.

Pour conclure, Gal*Gun 2 n’est pas indispensable pour les possesseurs de Gal*Gun VR sur PC. On aurait aimé une compatibilité avec le PlayStation VR pour coïncider avec le pitch principal de l’aventure. Un titre passable à réserver aux amateurs du genre.

Gal*Gun 2 est disponible depuis le 13 avril 2018 sur PlayStation 4 et Nintendo Switch.

Test effectué sur PS4 Pro avec une version dématérialisée fourni par l’éditeur.

1 commentaires

Comments are closed.