Après la trilogie de Sam Raimi, et la série éponyme, Ash Wiliams revient cette fois dans une aventure vidéoludique avec Evil Dead : The Game, développé par Saber Interactive. Le jeu fait-il honneur à la licence ?

Inspiré de l’horreur, humour et action iconiques de la franchise Evil Dead, Evil Dead : The Game réunit les plus grands personnages de la série dans une bataille palpitante contre les forces des ténèbres. Travaillez en équipe de quatre survivants pour botter les fesses des Deadites et bannir le vil Démon Kandarien. Ou devenez vous-même le Démon et utilisez ses pouvoir de possession pour arrêter les gentils et avaler leurs âmes !

UN JEU A LA HAUTEUR DE LA SAGA EVIL DEAD

Vous êtes fan de la saga de Sam Raimi ? Qu’à cela ne tienne ! Prenez votre plus belle tronçonneuse et traversez la forêt sombre et lugubre, pour combattre les démons du Necronomicon !

Le jeu propose deux modes : des missions en solo, ou bien un mode « survivants contre démons » en multi-joueurs. Commençons par le mode solo. Les missions en question correspondent à des bribes des films Evil Dead, ainsi que de la série. Pour exemple la première mission nous plonge dans le 2ème opus, dans lequel Ash a décapité sa petite amie Linda, possédée par un démon. Malheureusement les cris de tourment de sa bien-aimée le rongent, et il décide de déterrer sa tête afin d’en finir une bonne fois pour toutes. Il vous faudra parcourir une bonne partie de la map et affronter quelques démons, afin de récupérer cette fameuse tête et la remettre à sa place dans l’atelier, afin de l’achever dans les règles de l’art. Une bonne entrée en matière avec Evil Dead 2, qui nous immerge facilement dans l’univers aussi bien horrifique que loufoque de la saga. Et pour raviver les souvenirs de cet opus, on retrouve avec plaisir tous les éléments qui font la renommée d’Evil Dead : le bras tronçonneuse, le démon sous la trappe…

Les musiques de la saga Evil Dead sont évidemment présentes et apportent énormément pour l’ambiance et l’immersion du jeu : très présente, et évolutive selon la situation. Lorsque l’on débute le jeu, tous les sons peuvent surprendre : les grincements des coffres de ravitaillement, les cris d’agonie des démons achevés… Concernant ces derniers, les finish-moves en combat sont assez jouissifs (et sanglants pour notre plus grand plaisir !).

Parlons maintenant du gameplay. Le jeu est très fluide. Pour survivre, plusieurs critères sont à prendre en compte : le bouclier, la santé, l’endurance, et le niveau de peur. Ce dernier critère est un élément important : si Ash (ou un autre perso) a son niveau de peur trop élevé, il lui faudra se rapprocher d’une maison éclairée ou bien allumer un feu s’il dispose de suffisamment d’allumettes dans son stock, et rester quelques secondes dans la lumière afin de se calmer. Sinon il perdra ses moyens, se fera facilement détecter par les démons alentour, et deviendra une cible potentielle de possession. C’est l’un des critères du jeu à prendre le plus en compte.

Entre les cris de démons, et ceux qui vous sautent dessus quand vous ne vous attendez pas, vous risquez de sauter de votre siège quelques fois… si vous jouez seul…

MAIS QUE VAUT LE MULTIJOUEUR ?

Dans le « survivant contre démon », il est possible de jouer un survivant, ou bien le démon de Kandar, dans le but de vaincre l’équipe de survivants.

En multijoueur, le jeu s’apparente plus sur un jeu d’action en vue troisième personne, dans un décor horrifique. Evil Dead – The game perd beaucoup en frayeur dès que vous ne jouez plus seul. Et si vos amis ne sont pas en ligne, plusieurs options s’offrent à vous : vous incruster dans une partie avec des joueurs en ligne, ou bien tenter une coop avec l’IA. Le plus optimal est évidemment d’avoir sa propre équipe, mais l’IA fait relativement bien le boulot. Les personnages sont réactifs sur les mobs, et ramassent les armes et munitions nécessaires à leur survie. Cependant ils n’allumeront pas de feu à votre place, donc surveillez bien votre barre de peur !

Pour former votre équipe de 4 joueurs, différentes classes sont à choisir parmi les survivants :
– chef / guerrier / chasseur / soutien
Chaque classe a évidemment des statistiques propres (plus ou moins d’endurance, meilleure résistance à la peur, meilleurs avec des armes de mêlées, ou bien en armes à feu…). De même chez les démons, on retrouve les classes : chef de guerre / marionnettiste / nécromancien, qui ont, eux aussi, leurs propres pouvoirs.

Concernant les missions en coop, il est assez plaisant de pouvoir se balader sur la map et de s’attarder à quelques lieux de la saga. Tout comme les missions en solo, il est recommandé de visiter ces quelques lieux maudits, comme les cabanes, et autres maisons abandonnées, afin de recharger son stock de munitions, amulettes et canettes de Shemp’s. Cependant le temps n’est pas à la visite touristique, car vous ne disposez que de 30 minutes pour récupérer les objets nécessaires à l’affrontement final. La mission est d’ailleurs assez simple: trouver les 3 morceaux de cartes, la dague de Kandar, ainsi qu’un parchemin afin d’anéantir une nouvelle fois les forces maléfiques invoquées par le Necronomicon.

Il n’existe que 2 maps différentes, sur lesquelles sont lancés les joueurs de manière aléatoire, une fois les personnages sélectionnés. Malgré les lieux qui diffèrent, le multijoueur a une tendance à être répétitif entre les missions. Chacune d’entre elle se contente de faire le cumul des 5 objets précédemment cités, afin d’arriver à l’affrontement final.

EN BREF

Evil Dead – The Game rend royalement hommage à la saga créée par Sam Raimi. Tous les fans pourront y retrouver l’ambiance aussi bien horrifique que loufoque de la licence, de l’hémoglobine en quantité, des finish-moves de démons grisants ainsi que des répliques drôles et cinglantes d’Ash. Il y a cependant un décalage entre le mode solo beaucoup plus dur et flippant que le multijoueur qui perd de son côté horrifique, et dont les missions sont un peu répétitives. Malgré tout, un très bon jeu d’action-horreur à la troisième personne, et qui saura ravir les fans d’Ash Williams !

Les Plus Les Moins
Fidèle à la licence Evil Dead, avec quelques easter eggs Le multijoueur beaucoup moins flippant
Les finish-moves très grisants et sanglants Une grosse différence de niveau de difficulté entre le solo et le multi
Deux modes de jeu différents entre le solo et le multijoueur Quelques latences sur les serveurs en multi
Retrouver tous les personnages des films et de la série

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.