Après un premier Dirt Rally sorti en 2016 qui avait su convaincre la communauté fan de simulation, Codemasters est de retour avec Dirt Rally 2.0. Mais qu’en est-t’il ? Verdict !

Avec Dirt Rally 2.0, le studio a décidé de retourner sur la simulation en passant outre l’épisode Dirt 4 sorti en 2017. Il propose des courses de rallycross enfin sous licence FIA ou des spéciales de rallye. Vous conduisez sur les lieux les plus mythiques du rallye : Nouvelle-Zélande, Argentine, Espagne, Pologne, Australie ou encore États-Unis. La simulation est poussée à son paroxysme puisque vous pourrez créer votre propre équipe, recruter des pilotes ou encore agrandir votre garage.

De premier abord, le titre se révèle assez austère. Les menus ne sont pas très intuitifs et des titres pas très clairs, et pas de mode carrière explicitement nommé. On vous propose des Spéciales, du Rallye Cross ou plusieurs challenges. On lance donc notre première spéciale à bord d’une Lancia Fluvia des années 1970. Graphiquement, ce nouveau DiRT est assez soigné et relativement fluide. On notera quelques ralentissements lors de la présence de poussière à l’écran.

Nous mettons quelques coups d’accélération et là le bruit du moteur est très sympathique. La spéciale est longue, comptez 12 minutes environ, et assez intense. La conduite se révèle très exigeante et il va falloir plusieurs essais avant d’établir un temps raisonnable. Avant chaque spéciale, vous aurez la possibilité de régler votre voiture et même de changer les pneus. Point de vue simulation vous serez donc servi.

Chaque voiture vous offre une conduite et un bruit de moteur différent. Vraiment très agréable de passer à l’étape suivante et de monter en catégorie. D’ailleurs, plus vous montez en catégorie, plus vos voitures auront de chevaux sous le capot et plus vous verrez que l’impression de vitesse est vraiment impressionnante.

Vous l’aurez donc compris, DiRT Rally 2.0 nous a séduit et on peut être sûr que les fans de Simulation de Rallye seront comblés. Gameplay exigeant et très réaliste (encore plus au volant), 50 voitures, Licences officielles… cela faisait longtemps que nous n’avions pas pris un tel pied sur un jeu de Rallye ! En revanche, il faudra payer quelques DLC à venir pour combler quelques manques comme par exemple des spéciales sous la neige.

Dirt Rally 2.0 est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Jouabilité ultra réaliste DLC obligatoire pour avoir un jeu complet
Bruitages moteurs très convaincants Durée de vie un peu légère
Réglage de la voiture
Graphiquement plaisant

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.