18 ans après sa sortie, Devil May Cry débarque sur Nintendo Switch. Mais que vaut le portage de ce monument du jeu vidéo ? Verdict !

Graphiquement, ne vous attendez pas à un miracle. Nous avons là un portage pur et simple du remastered du premier opus que l’on a pu découvrir dans la compilation Devil May Cry HD Collection. Ce qui nous fait penser qu’on aurait bien vu les deux épisodes suivants inclus directement dans un collection. Fait amusant mais aussi dérangeant, les séquences de gameplay sont en 16:9 remasterisé HD alors que les menus et cinématiques sont en 4:3 avec les graphismes d’origine. Ça pique un peu mais dans l’ensemble, le titre est fluide avec un framerate quasi constant à 60 fps, autant en mode TV qu’en mode Nomade.

Joy-Con en mains, nous vous conseillons vivement d’utiliser le Pro Controller pour plus de confort. La jouabilité n’a pas bouger d’un poil et reste relativement simple et intuitive. Exit les combinaisons du cinquième opus, la maniabilité de Dante est d’une simplicité enfantine.

Pouvoir rejouer (ou découvrir) avec le tout premier opus de la saga Devil May Cry en version portable est un petit plaisir. Malgré son age, le titre se porte plutôt bien si on fait abstraction de certains petits défauts comme les angles de caméra parfois ingérable et les passages entre gameplay et cinématiques qui piquent les yeux. Il est juste dommage que Capcom ne propose pas les deux opus suivant dans ce qui aurait pu être une sympathique compilation.

Devil May Cry est disponible sur Nintendo Switch.

Test effectué sur Nintendo Switch sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Devil May Cry en version portable Il faut une loupe à certains moments
La nostalgie du bon vieux temps Un portage paresseux
Dante toujours aussi badass Uniquement le premier opus

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.