Nippon Ichi Software sort de son habituel design manga pour nous proposer un J-RPG à la sauce cartoon US avec Destiny Connect : Tick-Tock Travelers

A la veille du jour de l’an, la ville de Clocknee s’apprête à lancer les festivités jusqu’à ce que le temps s’arrête soudainement et qu’une horde de machines hostiles apparaissent. Sherry, Pegreo et le robot voyageur du temps Isaac vont devoir percer le mystère derrière cet événement étrange à travers le temps. Voilà pour le pitch de base qui n’en est pas moins intéressant. Il faut dire que les histoires de voyage dans le temps sont toujours les bienvenus.

Alors que l’éditeur nous a habitué à des grands noms du J-RPG comme les sagas The Legend of Heroes, Disgaea, Utawarerumono, Ys, Danganronpa… et beaucoup, beaucoup d’autres. Toutes ces franchises ont un level et charadesign très « manga » contrairement à Destiny Connect : Tick-Tock Travelers qui opte pour un charadesign proche des cartoons US, ce qui est intéressant et en aucun cas déstabilisant. On a parfois l’impression de se retrouver devant Les Nouveaux Héros (Big Hero 6) de Disney en comparant Isaac à Baymax.

J-RPG à l’ancienne tour-par-tour. Les ennemis sont visibles sur la map, donc pas de surprises ou d’attaques aléatoires. On peut facilement esquiver un combat mais nous vous conseillons de tous les faire pour faire évoluer vos personnages tant l’aventure est assez difficile. Il faudra bien surveiller l’ordre des tours indiqué sur l’ATH et bien gérer sa santé car ça va très vite, et il faut sans arrêt penser à protéger ou soigner Isaac qui ne doit surtout pas mourir. Si celui-ci vient à décéder, la partie est finie, oui c’est un peu radical. Pour le reste du gameplay en combat nous avons affaire à du grand classique à savoir Attaque, défense, objets et compétences, et pour les plus téméraires… la fuite.

La seule fantaisie vient d’Issac qui peut changer de forme et ainsi modifier son gameplay, à l’instar des invocations dans Final Fantasy X. Isaac est donc « customisable », il vous faudra donc le « Pimper » à l’aide des pièces de métal obtenus lors des combats. Un petit tour à l’atelier et votre robot du futur pourra se faire une beauté à base de pièces en bronze, argent et or, mais aussi grâce à des pièces spéciales récupérées après des combats de boss. Celles-ci changeront la forme du robot pour augmenter ses capacités et ses compétences.

Côté durée de vie, comptez une petite vingtaine d’heures pour arriver au bout de l’histoire. Malheureusement, le titre ne propose pas une grand replay-value, les quêtes annexes étant quasi inexistantes. Il faut avouer que cela fait un peu léger pour un RPG.

Pour conclure, Destiny Connect: Tick-Tock Travelers est un titre intéressant de par son approche graphique et son gameplay RPG « classique » assumé. Même s’il semble sortir tout droit de l’ère PS3/360, il propose une histoire certes classique mais intéressante mais ne vous tiendra pas en haleine très longtemps. Le jeu ne restera pas dans les mémoires il est vrai mais il a le mérite de proposer une alternative aux J-RPG très complexe et propose un gameplay reposant mais avec une difficulté à ne pas prendre à la légère. A réserver aux nostalgies de l’époque des Final Fantasy et autres Dragon Quest.

Destiny Connect : Tick-Tock Travelers est disponible sur PlayStation 4 et Nintendo Switch.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Une direction artistique sympathique Un peu trop linéaire
Une durée de vie correcte… …mais très redondant
Un J-RPG à l’ancienne (TPT)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.