SEGA propose enfin la version Nintendo Switch de Demon Slayer -Kimetsu no Yaiba- The Hinokami Chronicles. Que vaut-elle ? Verdict !

Kimetsu no Yaiba est une série animée réalisée par le studio Ufotable (connu notamment pour les licences Fate Zero et Stay Night) dont le film Le train de l’infini a battu des records au Japon comme en France.

A la réalisation de ce jeu, la team des Ultimate Ninja Storm, CyberConnect2, ça se ressent dans la réalisation, les menus et le gameplay.

Un bouton pour l’attaque de base, un bouton pour l’attaque spéciale, un bouton pour faire appel à un assist, et les classiques dash / esquive, contre et super attaque.

Une manette pro est conseillée par rapport aux joy con pour la survie de vos pouces, après rien n’empêche d’y jouer en mode nomade dans le train ou l’avion.

Plusieurs modes sont proposés dans le jeu Story, Versus, etc.

Le mode histoire permet de suivre la saison 1 de l’anime et d’affronter les adversaires de Tanjiro et Nezuko les uns après les autres jusqu’à l’histoire du film avec Rengoku le pilier du feu.

Il y a aussi des quêtes annexes afin de récupérer des points qui permettront de débloquer des bonus dans le mode galerie, entre autres mais aussi des zones de combat, des costumes variés ou des personnages pour le mode Versus.

C’est un mode des plus classiques où vous pouvez affronter l’IA ou un adversaire mais c’est un vrai plaisir de jouer avec des personnages qu’on voit si peu dans l’anime (Sakonji Urokodaki ou les démons par exemple).

Un jeu complet sans grosses surprises mais auquel il ne manque rien et qui retranscrit tellement bien l’ambiance de l’anime ou du manga de Koyoharu Gotôge.

Un très bon portage du jeu sur Nintendo Switch, le jeu reste classique mais efficace avec une réalisation vraiment soignée et beaucoup de petits bonus intéressants avec du bon fan service.

Demon Slayer -Kimetsu no Yaiba- The Hinokami Chronicles est disponible sur Nintendo Switch, PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One, et PC via Steam.

Test effectué sur Nintendo Switch sur une version physique fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Les effets visuels sur les attaques élémentaires Mode Story très classique
Les OST de Yuki Kajiura (Noir, Sword Art Online) 30 fps seulement
Les voix en VO avec les sous titres en français Un peu d’aliasing
Les nombreux Bonus à débloquer et certains déjà disponibles Gameplay conseillé avec une manette pro

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.