Crysis, un nom à faire frémir les ordinateurs de certains. Ce jeu qui date de novembre 2007 et qui, à l’époque, avait su mettre à genoux la plupart des PC, qu’en est-t’il de sa version 2020 et sa remastered edition ?

Crysis, ce jeu qui comme dit dans l’introduction avait su à l’époque mettre la plupart des PC en position fétus dans un coin de notre chambre tellement le titre était incroyablement beau et demandait une machine de guerre pour le faire tourner. Petit retour en arrière, nous sommes en 2007, les meilleurs cartes graphiques du moment sont la GTX 8800 de chez Nvidia et la Radeon HD 2900 XT de chez ATI qui deviendra AMD. A cette époque là, les ordinateurs gaming n’étaient pas encore aussi répandues que maintenant et seuls certains pouvaient donc avoir une machine puissante. C’est à ce moment là que Crytek sort un véritable monstre, Crysis 1er du nom. Les tests de l’époque vendront tous les graphismes et la jouissance de puissance et tout le reste de ce jeu dans leurs tests et leurs vidéos. Ce qui à l’époque était une véritable gifle visuelle est malheureusement devenue l’ombre d’elle-même avec ce Crysis Remastered.

Au niveau de l’histoire, on reprend donc là où tout à commencer, sur une petite ile en mer de chine. La Corée du Nord a pris le contrôle de l’ile alors qu’un groupe d’archéologues américains qui travaillaient sur la découverte d’un temple et quelques chose qui pourrait changer le monde étaient présents. Ils ont tout juste le temps d’envoyer un message de détresse qu’ils sont capturés. Les Etats-Unis décident alors d’envoyer une unité d’élite du nom de « Equipe Raptor » dont vous êtes un des membres, un dénommé « Nomad ». Après un largage au dessus de l’ile, vous avez un soucis de parachute et vous êtes séparés de votre escouade. Au bout d’un petit moment vous retrouvez certains compagnons mais l’un d’entre eux est tué par une force inconnue avant que vous n’ayez pu le retrouver. Vous finirez par découvrir le bateaux utilisé par les coréens pour emmener les otages en plein milieu de l’ile et complètement gelée. Vous comprendrez alors que les coréens présents sur l’ile ne seront sans doute pas vos seuls adversaires pour essayer de sauver le groupe d’archéologues.

Coté gameplay, le jeu reprend tout ses codes. Vous pourrez détruire la plus grande partie des bâtiments et objets que vous croiserez. Votre armure utilisant la nanotechnologie vous confère quelques petits fonctionnements plutôt sympathiques :

  • Le mode Armure qui vous permettra de rendre vos corps dur comme de la pierre ce qui vous rend plus difficile à tuer
  • Le mode Force qui vous permettra de porter des choses très lourdes et de les envoyer loin pour détruire un bâtiment ou autres et de sauter plus haut qu’à la normale
  • Le mode Vitesse qui augmentera votre vitesse de course par trois ce qui vous permettra de rejoindre un point A à un point B très rapidement. Attention ce mode consomme l’énergie de votre armure plus vite aussi
  • Le mode Camouflage qui vous permettra de devenir invisible et donc d’infiltré un camp sans trop vous faire remarquer.

Vous pourrez aussi modifier votre armement en ajoutant des lasers ou des silencieux sur vos armes selon votre style « d’infiltration dans un camp ennemi ».

Nous allons maintenant parler du point négatif de ce Crysis Remastered à savoir les graphismes. Graphiquement, le jeu est beau mais n’explose pas la rétine. On a plus l’impression d’avoir un mod graphique pour faire du 1080p qu’une véritable remastered edition. On aurait aimé pouvoir dire qu’une fois le jeu lancé notre pc fasse comme par le passé, il commence à suffoquer mais ce n’est pas le cas. Les effets sont banals voir moyens. Seule la texture de l’eau est vraiment belle. On est donc loin du décrochage de mâchoire comme pourrait nous le faire certains jeux sortis cette année.

Pour conclure, Crysis Remastered n’est clairement pas au niveau des jeux actuelles et surtout pour une version Remastered. Le gameplay est toujours aussi dynamique mais c’est en therme de graphismes que le jeu perd ses lettres de noblesse. L’histoire permettra à ceux qui n’ont jamais connu le premier opus de découvrir cette saga fort sympathique. Il n’en est pas mois que cette édition remastered reste anecdotique, dommage…

Crysis Resmastered est disponible sur PC via Steam et Arc, Nintendo Switch, PlayStation 4 et Xbox One.

Test effectué sur PC sur une version dématérialisée fourni par l’éditeur

Les Plus Les Moins
Revivre l’histoire Graphiquement dépassé
Retrouver la combinaison l’IA complètement au fraise
La sensation de puissance le prix de 30€

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.