Après l’opus Curse of the Moon aux allures du premier Castlevania, voici venir Bloodstained : Ritual of the Night, épisode en 2,5D à l’ambiance envoûtante. On vous dit tout !

Bloodstained: Ritual of the Night est un Action-RPG horrifique au style très gothique. L’action se situe dans l’Angleterre du XVIIIe siècle où Gebel, une force paranormale, a invoqué un château infesté de démons, révélant des fragments de cristaux qui renferment une puissance magique phénoménale. Vous incarnez Miriam, une orpheline marquée par la malédiction d’un alchimiste, qui cristallise lentement son corps. Pour sauver l’humanité, et pouvoir survivre, Miriam doit combattre les monstres du château et vaincre celui qui les a invoqués.

Graphiquement, le titre propose de la 2,5D assez plaisante à l’œil malgré une animation du personnage assez lente. Il est vrai que le nombre de sprite en 2D classique est moindre que l’animation 3D. Mais dans l’état général le jeu propose des graphismes satisfaisants et surtout des décors et un charadesign gothique de toute beauté. Le tout alimentée par une bande originale de la talentueuse Michiru Yamane qui est absolument géniale.

Manette en main, les mécaniques Castlevania sont là et l’adaptation est quasi instantanée. Ce qui choque en revanche c’est le manque de pêche que propose le gameplay. On aurait aimé des combats un peu plus punchy. Développé par le studio indé ArtPlay sous la direction du légendaire Koji Igarashi, le jeu s’oriente un peu plus vers le RPG à loot tant il est présent. Il n’est pas rare de tomber sur de nouvelles armes et équipements ou encore en les fabricants en passant chez l’Alchimiste Johannes. Chaque arme ou équipement a un impact sur les statistiques de Miriam. Pour les farmers, sachez que les ennemis repopent toujours d’une pièce à l’autre, il est donc facile de farmer du loot pour level up rapidement. Miriam dispose d’un arsenal digne de la lignée des Belmont. Fouets, fusils, épées… autant d’armes différentes pour varier le gameplay. De plus, les cristaux que vous récoltez durant l’aventure procurent de nombreux pouvoirs spéciaux à Miriam via une barre de magie.

Côté durée de vie, comptez environ 10 heures pour venir à bout de l’histoire. Ajoutez 2 à 3 heures si vous désirez parcourir toutes les salles et trouver tous les items. En parlant de carte, la Map se dévoile au fur et à mesure tout en indiquant les zones déjà visitées et les points de Shops et de sauvegarde. Très pratique !

Bloodstained : Ritual of the Night propose une alternative aux fans de la saga Castlevania qui ont une préférence pour le scrolling horizontal plutôt que la 3D offerte à la saga Lords of Shadow. Malgré une animation très lente et une gestion des sauts un peu anecdotique, le titre s’en sort avec les honneurs en proposant des graphismes simple mais plaisants, et une bande originale grandement magnifique. L’histoire est intrigante et le système de loot ravira les amateurs de farming. On peut dire que Bloodstained : Ritual of the Night est LE « Castlevania-like » par excellence.

Bloodstained: Ritual of the Night est disponible sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

Test effectué sur PS4 PRO sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
LE Castlevania-like par excellence ! Un gameplay parfois raide
Le grand Koji Igarashi aux commandes Graphismes et animation quelques peu datés
Cette OST !!! Certaines phases manquent un peu de pêche
L’ambiance gothique envoutante

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.