Décrié par certains, adulé par d’autres, Anthem a fait coulé beaucoup d’encre depuis sa sortie. Mais qu’en est-t’il vraiment de ce dernier né de BioWare ?

Anthem : nos impressions

L’histoire

L’histoire commence en vous mettant directement dans le bain, vous êtes le petit dernier d’une troupe de Freelancer qui doivent récupérer un artefact pour stopper le maelström qui pourrait détruire une partie du monde. Vous allez malheureusement échouer et plusieurs Freelancer y laisseront des plumes. Bien des années plus tard le même ennemi qui se fait appeler « le dominion » refait surface pour de nouveaux déclencher un nouveau maelström et donc détruire le monde. Vous allez donc devoir retrouver vos anciens compagnons, reformer votre petite escouade et former de nouvelle alliance pour éviter le cataclysme suprême pour sauver le monde de la destruction.

Graphisme

Graphiquement Anthem est très beau. Les effets de lumière, flammes, et reflets sur les javelins sont assez impressionnants. Si on possède une carte graphique dernière génération (2060 / 2070 etc…) le jeu est encore plus beau et en 4k on n’en parlera pas. Pour notre test, nous avons jouer en 1080P avec une GTX 980TI (oui oui elle existe encore). Même si on sent qu’un downgrade graphique a eu lieu entre l’E3 et la sortie officielle, le jeu reste extrêmement beau et prenant par ses palettes de couleur. Chaque zone a son propre design et ses couleurs. Quand nous sommes dans Fort Tarsis, les effets de lumière sont impressionnants, chaque rayon passe à travers chaque petit détail qui a un trou où la lumière peut s’infiltrer. Les effets d’explosion et autres durant les combats sont eux aussi très bien réussis, une grenade fumigène s’évaporera selon le sens du vent et pas forcément en partant vers le ciel comme dans d’autres jeux.

Gameplay

Le gameplay de Anthem est assez simple, vous utiliser une touche pour voler et les autres sont pour vos différentes armes et grenades. Durant les combats, vous êtes pratiquement obliger de vous déplacer car les ennemis vous arrivent dessus en masse et de tous les cotés. Vous pouvez aussi vous mettre en vol stationnaire avec votre javelin afin d’avoir un avantage sur la hauteur et balancer votre attaque ultime. Par exemple, avec le javelin commando, votre attaque ultime est un barrage de petits missiles où vous sélectionnez plusieurs cibles avant de leur envoyer plusieurs missiles. Durant les combats contre des monstre basique et contre boss, vous devrez coordonner vos attaques avec vos compagnons pour pouvoir faire des « combos » et donc infliger plus de dégâts.

Conclusion

Anthem est plutôt un bon jeu. Il n’est peut-être pas la bombe attendue par beaucoup de joueurs, mais il reste un jeu relativement correcte qui à quand-même une histoire sympathique, même si un peu plus d’interaction avec les PNJ et un système de choix plus pousser n’aurait pas été négligeables. Le jeu a quelques bugs, mais rien non plus de trop grave (le test a été effectué sur PC rappelons-le). Graphiquement, il n’y a rien à dire, c’est très beau. Les effets de lumières sont excellents et la profondeur de champs est très bonne mais aurait pu sans doute être un peu plus poussée. Anthem n’est donc pas la « daube » que beaucoup de gens décrient depuis sa sortie, il n’est pas parfait mais reste un bon AAA fort agréable à jouer.

Anthem est disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

Test effectué sur PC sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Graphisment irréprochable Un scénario un peu trop simpliste
L’univers prenant Certains personnages oubliables
Un gameplay jouissif Certains petits bugs
Les différentes zones Il manque un système de choix
Les Javelins, grisant

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.