The Irregular Corporation a annoncé que PC Building Simulator est désormais disponible sur PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Ce qui a commencé comme une simple démo technique sur Itch.io s’est transformé en jeu complet vendu à plus de 750 000 exemplaires sur PC. Fort logiquement, se tourne aujourd’hui vers le parent pauvre du jeu vidéo : la console !

PC Building Simulator invite les joueurs à devenir les as de la configuration de PC avec le mode carrière : du simple diagnostic à la réparation en passant par la configuration sur-mesure ou les créations originales les plus loufoques, les possibilités sont presque infinies !

Le mode histoire vous place aux commandes de l’atelier de l’Oncle Jim, lorsque celui-ci quitte mystérieusement la ville. Réparer et améliorer les machines des clients est un bon départ, avant de maîtriser jusqu’aux éléments les plus techniquement complexes de la configuration d’ordinateur personnel, et ainsi laisser parler sa créativité pour créer les machines les plus impressionnantes.

Le mode Free Build est quant à lui dédié à la création pure et simple des bêtes de course ou des machines ingénieuses qui illumineront les bureaux de demain, notamment grâce à l’ajout de LED et autres câbles de couleur que votre instinct ne manquera pas de disséminer avec goût. Les marques les plus prestigieuses de l’univers PC sont de la partie.

PC Building Simulator inclut plus de 1000 composants réels de fabricants tels qu’Intel, AMD, NVIDIA, ASUS, Deepcool, EKWB et NZXT. Le jeu simule également le BIOS et les systèmes d’exploitation de manière réaliste, gère le benchmark officiel de 3DMark et l’overclocking. La liste des ressources et des options est gigantesque afin d’offrir des possibilités de création et de personnalisation réalistes et complètes.

PC Building Simulator est donc disponible sur Xbox One, PlayStation 4 et Nintendo Switch.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.