Starz a renouvelé la nouvelle série de la créatrice et showrunner Katori Hall, P-Valley, pour une seconde saison.

La série a également bénéficié d’une croissance incroyable, augmentant son audience sur l’application STARZ de 37% entre les épisodes 1 à 3. À ce jour, P-Valley se classe n°1 des nouvelles séries premium de 2020 auprès des téléspectateurs afro-américains et fait partie du Top 5 de l’ensemble des séries premium auprès des foyers afro-américains.

« P-Valley est rapidement devenue la nouvelle série télévisée incontournable de l’été. Les critiques et le public sont captivés par ses personnages authentiques et fascinants qui donnent vie au club The Pynk », a déclaré Christina Davis, Présidente Programmation originale. « Katori a proposé un drame provocateur qui voit au-delà des paillettes et directement dans le coeur et l’esprit de ses personnages pleinement réalisés, les explorant à travers un regard féminin qui invite le public à marcher avec leurs talons aiguilles. Nous savons que Katori a encore beaucoup d’histoires incroyables à raconter au sujet de ces femmes dans une deuxième saison ».

P-Valley est la dernière série sur STARZ qui illustre l’engagement de la chaîne à amplifier des voix diverses et à mettre en lumière des histoires qui reflètent un spectre complet de femmes devant et derrière la caméra. Dirigée pour la première fois par la showrunner Katori Hall, la première saison de P-Valley n’a compté que des femmes réalisatrices. P-Valley est disponible sur l’application STARZ, On Demand et sur STARZ aux Etats-Unis et au Canada ainsi que le même jour de diffusion sur le service de streaming international Starzplay à travers l’Europe, l’Amérique Latine et le Japon.

Synopsis : Au fin fond du delta du Mississippi se trouve une oasis de paillettes où l’on peut croiser des trajectoires humaines violentes et où la beauté peut-être difficile à trouver. Chaque episode d’une heure raconte l’histoire kaléidoscopique d’un petit club de strip-tease où des personnages haut en couleurs franchissent ses portes, qu’ils soient brisés par la vie, plein d’espoir ou complètement perdus. La trap musique rencontre le film noir dans cette série qui ose se demander ce qu’il advient lorsque les gens des petites villes ont de grands rêves.

Adaptée de la pièce de théâtre Pussy Valley, la série compte à son casting Brandee Evans (“The Bobby Brown Story”) dans le rôle de Mercedes, Nicco Annan (“This is Us”) dans celui de Uncle Clifford, Shannon Thornton (“Power”) est Miss Mississippi, Elarica Johnson (“Harry Potter and the Half-Blood Prince”) est Autumn Night, Skyler Joy (“Ma”) est Gidget, J. Alphonse Nicholson (“Chicago P.D.”) est Lil’ Murda, Parker Sawyers (“Southside With You”) est Andre, Harriet D. Foy (“Elementary”) est Pastor Woodbine, Tyler Lepley (“The Haves and the Have Nots”) est Diamond, et Dan J. Johnson (“Underemployed”) est Corbin.

La série est fière de proposer des épisodes uniquement réalisés par des femmes, dont la réalisatrice primée de clips vidéos Karena Evans (Drake : “Nice for What”, SZA : “Garden”), qui a réalisé le premier épisode, ainsi que Kimberly Peirce (“Boys Don’t Cry”), Millicent Shelton (“30 Rock”), Tamra Davis (“Single Ladies”), Geeta V. Patel (“Superstore”), Tasha Smith (“Black Lightning”), Sydney Freeland (“Grey’s Anatomy”) et Barbara Brown (“Scream Queens”).

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.