MY.GAMES Venture Capital, la branche investissement de l’éditeur international de jeux vidéo MY.GAMES, a annoncé avoir investi dans trois studios de développement de jeux mobiles : les biélorusses Appyfurious et Purple Games, ainsi que l’éditeur AppLife.

MGVC dispose de parts minoritaires mais conserve une option d’achat sur un stock d’actions majoritaire pour chacun des trois studios. Cet accord porte le nombre de studios partenaires de MGVC à 34.

Appyfurious a été fondé en 2017 comme studio de développement d’applications mobiles. Son tout premier jeu, Bounceville Stories, a été lancé en janvier 2020. Cette équipe de 75 personnes a conçu près de 20 applications pour un total de plus de 40 millions d’installations. Bounceville Stories est un jeu de réflexion, savant mélange de bubble shooter et de casse-brique. Le jeu est très apprécié des joueurs, comme en témoigne son score de 4.6 sur l’App Store, sur lequel il est actuellement disponible dans le cadre d’un soft launch.

Purple Games compte une vingtaine d’employés spécialisés dans le développement de jeux mobiles. Le premier titre du studio, Greenvale, est actuellement en phase de soft launch sur iOS et Android. Sa sortie est prévue pour 2021. Purple Games compte se concentrer sur la production de nouveaux jeux grâce au soutien de son nouveau partenaire à long terme MGVC.

AppLife, studio lui aussi fondé en 2017, comptabilise plus de 10 millions d’installations pour son jeu Parking Escape, disponible sur iOS et Android. Il y a un peu moins de deux ans, le studio a atteint le nombre de 30 employés. Il a depuis lancé plusieurs jeux casual et hyper-casual, comme Basketball Clash, Island Adventure, Xtreme Drive, Pop Rings, mais aussi l’application eTrain Dog. En 2019, le studio a ouvert sa division édition et a lancé les titres mobiles Prey Day et Butchero, ainsi que les applications Better O et Happy Me, pour un total de plus de 500.000 installations.

« Nous aidons les studios à croître grâce à notre expertise et à nos conseils. Notre priorité a toujours été d’investir dans des équipes de professionnels talentueux, plutôt que dans des produits, » explique Ilya Karpinksy, directeur de MGVC et CSO de MY.GAMES, « Au bout du compte, nos réussites sont communes. Nous croyons fermement que l’aide de MGVC, ainsi que l’accès à l’écosystème de la société, permettra à ces studios de rencontrer le succès. »

Au fil des trois dernières années, MGVC a évalué plus de 1.000 candidatures et a signé 34 partenariats tout en faisant l’acquisition de studios majeurs comme Deus Craft, BIT.GAMES, SWAG MASHA, Panzerdog, BeIngame et bien d’autres. Depuis le troisième trimestre 2019, le studio SWAG MASHA a vu son chiffre d’affaires augmenter de 170%, et son jeu Love Sick: Interactive Stories est devenu l’un des 5 jeux mobiles les plus importants de MY.GAMES au second trimestre 2020. Zero City de BeIngame est lui aussi entré dans ce même top 5 au trimestre dernier. Tacticool de Panzerdog et Guild of Heroes de BIT.GAMES sont aussi des titres phares de l’éditeur. Au troisième trimestre 2020, ils étaient respectivement à la septième et huitième places du classement interne de l’éditeur en termes de chiffre d’affaires. En septembre 2020, la branche investissement de MY.GAMES (MRGV) est devenue MY.GAMES Venture Capital, un changement qui s’inscrit dans la stratégie d’unification de marque de MY.GAMES.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.