MY.GAMES Venture Capital, la branche investissement de l’éditeur de jeux vidéo MY.GAMES, a annoncé la signature d’un partenariat avec le studio de développement américain Hypemasters.

Dans le cadre de ce partenariat, MGVC viendra en aide à Hypemasters en matière de marketing, de ressources humaines, et d’opérations courantes. MGVC assurera également un soutien financier pour stimuler le développement de jeux.

Hypemasters a d’ores et déjà entamé le développement de plusieurs jeux mobiles de divers genres. En 2019, le studio a sorti son premier projet, Hype City Idle Tycoon, qui a été reçu positivement par le public et a obtenu de très bons scores : 4.6 sur Google Play et 4.7 sur l’App Store. La société travaille actuellement à enrichir son catalogue. De nouveaux projets mobiles sont en cours de développement : Town Rivals (déjà disponible en bêta ouverte), ainsi qu’un jeu de stratégie en temps réel non-annoncé.

« Lorsque nous recherchions un investisseur pour le studio, il n’était pas question que de finances. Nous voulions un partenaire qui avait déjà fait ses preuves en matière d’investissement dans les jeux vidéo, pour nous aider à atteindre nos objectifs, » déclare Boris Kalmykov, co-fondateur de Hypemasters, « C’est ce que nous avons trouvé en MGVC, » ajoute Sergei Petrov, co-fondateur de Hypemasters, « Leur équipe dispose d’une expertise solide en termes de marketing, ce qui est crucial pour notre croissance. Ils peuvent également se targuer de nombreuses années d’expérience dans l’édition de jeux à l’international. »

Avant de fonder Hypemasters, Boris Kalmykov a travaillé en tant que commercial chez Facebook et Unity, tandis que Boris Petrov a co-fondé Last Level, le studio derrière Moder Strike Online et World War Heroes. Hypemasters dispose de bureaux à Londres ainsi qu’à Saint-Pétersbourg. Les développeurs du studio ont par ailleurs travaillé chez d’autres acteurs majeurs du secteur par le passé, comme Playrix, Wargaming, Nekki ou encore Creative Mobile.

« Nous souhaitons essentiellement investir dans les gens et leur talent, pas simplement dans un produit fini, » explique Ilya Karpinsky, directeur de MGVC et chef de la sécurité chez MY.GAMES, « Nous aidons les studios à se développer en diminuant la pression qui pèse sur leurs épaules. Nous pouvons les aider en investissant directement, en apportant notre expertise en termes de marketing, ou en les soutenant au quotidien dans chacune de leurs opérations. Chez MGVC, nous avons eu plusieurs cas où une équipe nous a contacté avec rien d’autre qu’une idée, et moins d’une année plus tard cette idée était devenue un jeu à succès. Nous croyons qu’avec notre aide, ainsi qu’un accès à l’ensemble de l’écosystème MY.GAMES, Hypemasters peut décrocher la lune non seulement avec Hype City mais aussi avec leurs prochains projets. »

Au fil des trois dernières années, MGVC a évalué plus d’un millier de candidatures de partenariats et a signé une trentaine d’accords, notamment avec des studios majeurs comme BIT.GAMES, SWAG MASHA, Panzerdog, BEIngame, et bien d’autres.

Avec le soutien de MGVC, ces studios ont vu leur chiffre d’affaires monter en flèche et sont devenus le fer de lance du chiffre d’affaires de MY.GAMES. Depuis le troisième trimestre 2019, SWAG MASHA a augmenté son chiffre d’affaires de 170%, et leur jeu Love Sick: Interactive Stories est entré dans le top 5 des jeux mobiles de MY.GAMES au second trimestre 2020. Zero City du studio BeIngame a lui aussi fait son entrée dans ce même top 5 au second trimestre 2020. Tacticool, du studio Panzerdog, et Guild of Heroes, du studio BIT.GAMES, font quant à eux partie des titres les plus importants pour MY.GAMES. En septembre 2020, la branche investissement de MY.GAMES MRGV a été renommée MY.GAMES Venture Capital, ou MGVC. Ce nouveau nom s’inscrit dans la stratégie de consolidation internationale de l’entreprise. Hypemasters dispose également du soutien financier du fond d’investissement finlandais Aii Corporation.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.