JAILBIRDS : Bwa Kayiman, expérience narrative VR à échelle humaine, conte fantastique sur la liberté des hommes et le système carcéral, sera présentée en compétition à NewImages Festival et Tribeca, du 9 au 20 juin, une première mondiale

Entre réalité virtuelle, bande dessinée et cinéma d’animation

JAILBIRDS : Bwa Kayiman, premier volet de la trilogie, nous plonge dans une fable douce-amère sur la liberté des hommes. Dans son travail, le réalisateur Thomas Villepoux s’empare des codes de la VR et des techniques de narration interactives dans une composition innovante. Cette fiction novatrice s’appuie sur l’engagement du spectateur en alternant pour la première fois des points de vue objectifs et subjectifs, créant un subtile mélange du mouvement du spectateur et du mouvement de caméra.

Situé tantôt dans une prison cauchemardesque, tantôt dans des paysages magnifiques, l’expérience utilise pleinement les atouts du médium VR comme des outils narratifs. L’histoire trouve une étrange résonance dans la promesse de la réalité virtuelle : un prisonnier s’évade chaque nuit, car ses yeux se détachent magiquement de son corps et partent découvrir le monde qui lui est physiquement inaccessible. Quelle plus belle métaphore de la VR ? Nos yeux qui s’évadent pour découvrir le monde quand notre corps reste prisonnier d’une réalité physique. Une expérience qui trouve ces temps-ci une
résonance particulière.

JAILBIRDS : Bwa Kayiman est aussi un conte fantastique basée sur l’univers visuel de Philippe FOERSTER, auteur belge de BD de poésie noire (librement adapté de la bd “Paulot s’évade” de l’album “Certains l’aime Noir”, éditié par Fluide Glacial en 1985).

Comment adapter une bande dessinée avec un style aussi particulier dans un médium qui utilise de l’animation temps réel – c’est-à-dire des outils de jeux vidéo qui ont leur esthétique propre ?

Un premier travail a été effectué avec Fred Remuzat, directeur artistique spécialisé dans les images de synthèse, capable de faire exister un personnage en un croquis au crayon puis de le traduire ensuite en polygones et vecteurs. Ensemble, Fred et Thomas ont défini le style visuel et le design des personnages. Ensuite, c’est le studio The Pack, en Wallonie, qui a créé le “shader”, l’effet visuel particulier qui donne ce du rendu “crayonné”.

Utiliser de vrais acteurs !

Le choix a été fait pour cette œuvre de faire jouer de vrais acteurs : Thomas Lemarquis (Snowpiercer (2013), 3 Days to Kill (2014), X-Men : Apocalypse (2016), Blade Runner 2049 (2017)), (le gardien en chef), Barry Johnson (Felix) et Elliot Delage (Booker). Un dispositif technique particulier a été mis en place selon trois axes : captation sonore des dialogues similaire à un tournage normal, captation des expressions faciales pour l’animation des personnages, et captation des mouvements du corps comme référence d’animation. Une performance d’acteur qui donne de la densité et de l’humanité à ces personnages !

Une première mondiale dans 2 festivals

JAILBIRDS : Bwa Kayiman, sera montré aux professionnels et au grand public lors de deux événements leaders à l’international dans le domaine de la création immersive. Il sera possible de découvrir l’œuvre sur place et aussi dans un espace virtuel dédié et spécialement créé pour l’occasion.

En effet, NewImages Festival, Tribeca et Cannes XR s’associent pour coproduire une plateforme unique dédiée à la VR et accessible à tous les publics, du 9 au 20 juin. L’ensemble des œuvres en compétition seront visibles en ligne, via l’exposition virtuelle XR3. Exposition inédite par ses enjeux et sa portée, XR3 rassemble une cinquantaine d’œuvres dont plusieurs avant-premières mondiales, fruit de l’expertise et de la curation de chaque événement pour explorer le champ des arts immersifs.

Les sélections seront à découvrir au sein du Museum of Other Realities (MOR), espace
d’exposition virtuel à la scénographie inventive, spécialement conçu pour l’occasion.

Avec ce partenariat inédit, NewImages Festival, Tribeca et Cannes XR unissent leurs forces pour démocratiser pleinement l’accès à la VR et à la création immersive. Grâce à sa dimension hybride et à ses différentes modalités d’accès, la plateforme XR3 offre ainsi aux œuvres présentées un rayonnement à l’échelle de la planète et auprès de tous les publics.

JAILBIRDS : Bwa Kayiman de Thomas Villepoux sera présenté en avant-première mondiale à NewImages (et Tribeca) dès le 9 juin prochain.

Jailbirds_Teaser_ENG.mp4 from Digital Rise on Vimeo.

Accès

  • pour les personnes disposant d’un casque VR : un accès en ligne, via l’application du MOR, disponible sur les plateformes Steam et Viveport (dès le 9 juin). Le MOR est disponible pour les utilisateurs d’Oculus Rift, HTC Vive, Valve Index et Windows Mixed Reality. Les utilisateurs d’Oculus Quest peuvent y accéder à l’aide d’Oculus Link ou de l’application Virtual Desktop.
  • pour toutes et tous : un accès in situ, dans le cadre des trois événements mais également grâce au réseau de  » lieux satellites  » partenaires déployés à travers le monde et dans lesquels des stations VR dédiées seront mises en place.

Infos pratiques

9 au 13 juin NewImages Festival
17 œuvres en compétition (dont 7 françaises). 9 premières mondiales dont JAILBIRDS : Bwa Kayiman.

9 au 20 juin Tribeca Film Festival
11 œuvres en compétition (dont 4 françaises)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.