Après le succès de la première saison de Face au crime, National Geographic va diffuser à partir du mardi 15 février à 21h, dix nouvelles enquêtes de la journaliste d’investigation Mariana Van Zeller au cœur des trafics clandestins les plus mortifères de l’économie souterraine mondiale.

Cette nouvelle saison plonge encore plus loin dans le monde de l’économie souterraine en infiltrant les milieux de la chirurgie esthétique, des arnaques sentimentales, du suprématisme blanc, des voitures volées, des clubs de motards hors-la-loi, de la marijuana et de la méthamphétamine.

La journaliste Mariana van Zeller, récompensée aux Peabody et duPont Awards, poursuit son exploration des marchés noirs les plus dangereux du monde. Pour National Geographic, elle se fraie un chemin à l’intérieur de ces trafics où elle rencontre certains de ses protagonistes et apprend leurs métiers dans le but de mieux comprendre les mécanismes de l’économie souterraine mondiale – qui se chiffre en milliards de dollars.

La deuxième saison (composée de 10 épisodes) de FACE AU CRIME offre aux téléspectateurs un voyage complet et rarissime au sein de différents réseaux de trafics. Pour cette nouvelle saison, elle dévoile de nouvelles thématiques : le fonctionnement des arnaques sentimentales ; l’autoroute de la méthamphétamine, depuis un énorme laboratoire géré par un cartel à Sinaloa jusqu’à l’autre côté de la frontière et dans la vie des utilisateurs américains ; un voyage sauvage à travers le marché noir de l’herbe de Californie, qui s’est multiplié depuis la légalisation de la marijuana il y a quatre ans ; un itinéraire de trafic de voitures volées aux États-Unis vers des conteneurs maritimes à destination de l’Afrique de l’Ouest, où la demande monte en flèche ; le monde secret des gangs de motards hors-la-loi, également connus sous le nom des « 1 % », liés à une série de violences ; les recoins sombres de la chirurgie esthétique, où la cupidité et les médias sociaux poussent les patients vers des opérations mortelles dans des chambres de Motel.

Dans cette saison, Mariana Van Zeller va également exposer un mouvement clandestin résolu à un avenir suprématiste blanc très violent.  Ce groupuscule véhicule des idéologies aussi dangereuses que n’importe quel stupéfiant ou arme à feu, dont l’une est responsable de tueries de masse dans le monde entier.

« Filmer toute une saison de FACE AU CRIME pendant une pandémie mondiale a été extrêmement difficile, mais il y a eu une explosion de marchés noirs l’an dernier, et nous avons tous rapidement réalisé l’importance de produire une nouvelle saison malgré les circonstances », a déclaré Mariana Van Zeller. « Avec cette deuxième saison, nous avons réussi à plonger encore plus profondément dans l’univers des économies souterraines du monde entier. »

La première saison de FACE AU CRIME a remporté le prix Gracie du meilleur reporter/correspondant en 2021 et a été nommée au Critics Choice Real TV Award 2021 pour la meilleure émission d’investigation. La série a également été récemment nommée aux News and Documentary Emmy Awards en 2021 dans la catégorie « Outstanding Business and Economic Documentary » (Documentaires remarquables consacrés aux entreprises et à l’économie).

La série FACE AU CRIME est produite pour National Geographic par Muck Media. Chez Muck Media, les producteurs exécutifs sont Mariana van Zeller, Darren Foster et Jeff Plunkett. Chez National Geographic, Bengt Anderson est producteur exécutif, Matt Renner est vice-président de la production et Alan Eyres est vice-président senior de la production et du développement.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.