Laurent Charrier lance un projet de financement pour Des images pour parler, un site éducatif pour enfants avec handicap.

Vous connaissez certainement Laurent Charrier pour son rôle de Gladys dans la Flander’s Company. Mais sous ces nattes, et ce goût prononcé pour la viande crue, se cache un véritable amoureux du social. Dans la « vraie vie », Laurent est éducateur spécialisé, et s’occupe d’enfants atteints du trouble autistique. Il a d’ailleurs développé sa chaîne YouTube Point de vue social en 2015, dans laquelle il répond à des problématiques sur des sujets divers, tels que l’aide aux sans-abri, l’autisme, ou encore la demande d’asile.

Aujourd’hui, Laurent lance un projet qui lui tient particulièrement à cœur : Des images pour parler, un site éducatif pour enfants avec handicap. L’objectif est de mettre à disposition gratuitement des ressources éducatives et des guides pour accompagner les parents d’enfants à besoins spécifiques. Afin de financer ce programme, une cagnotte est en ligne sur Ulule : https://fr.ulule.com/desimagespourparler/

LE PROJET EN DETAIL :

Qu’il s’agisse d’enfant avec trouble du spectre autistique ou d’un simple retard de développement, il arrive que le langage tarde à venir. Des images pour parler est un projet solidaire à destination de familles d’enfants avec trouble du langage, de la communication avec ou sans déficit attentionnel.

Des images pour parler est un projet qui mettra à disposition des ressources éducatives pour enfants à besoins spécifiques (banques d’images, supports visuels, articles, vidéos, tutoriels pour fabriquer des outils et structurer l’environnement de l’enfant). Toutes ces ressources seront rassemblées sur un site internet et en accès gratuit pour tous.

Si vous êtes sensible à ce sujet, que vous, ou vos proches, êtes concernés par cette situation, n’hésitez pas à contribuer à ce projet, ou à défaut le partager, afin qu’il puisse se réaliser !

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.