Aujourd’hui, nous avons eu le privilège d’être invités à la projection presse de Solo : A Star Wars Story, le très attendu second spin-off de la célèbre saga. On aime on aime pas ? On vous dit tout !

Je vais parler à titre personnel étant donné que j’ai été a cette séance seule et que mes collègues n’ont donc pas pu donner leur avis. OUI, OUI, OUI, j’ai adoré ce spin-off. Contrairement à Rogue One qui m’avait laissé de marbre à la première séance, Solo : A Star Wars Story se rapproche plus de la saga avec son lot de références fan-service.

SANS SPOILER

La première crainte des fans était l’interprétation d’Aiden Ehrenreich dans le rôle titre. Chose que le jeune acteur réussi à la perfection. On peut voir dans les traits du visage et les postures que l’acteur a travaillé le personnage jusqu’à reprendre certains tonalités de voix. On y voit un Han Solo touchant et bien moins blasé que le Han rencontré à Tatooine par Luke et Obi-Wan.

Emilia Clarke tient, pour une fois, un rôle intéressant hors-Game of Thrones. Qi-Ra, son rôle, est une femme forte et assez mystérieuse qui pique la curiosité du début à la fin du film. Woody Harrelson incarne Beckett qui est en quelque sorte le mentor de Han, on a vraiment l’impression d’entendre le Solo de la première trilogie dans ses discours négatifs. L3 tient quant à elle le rôle du droïde comique mais pour le peu qu’on la voit à l’écran, je ne reviendrais pas dessus. Paul Bettany que l’on a souvent l’occasion de voir en héros (Vision dans Avengers) tient un rôle de méchant assez convainquant avec Dryden Vos. Le côté précieux doublé de psychopathe en fait un des meilleurs méchants de la saga.

Mais LE véritable héros du film est bien Lando Calrissian incarné par le talentueux Donald Glover qui nous montre un capitaine très sur de lui, précieux avec un charisme de fou.

Côté effets visuels et photographie, c’est tout simplement magnifique. L’univers apocalyptique de l’ère de l’empire est très bien représenté et j’ai eu du plaisir à découvrir les planètes Kessel et Corellia longtemps décrites ou évoquées mais jamais représentées en film.

Je n’en dirais pas plus pour le moment, car ce n’est pas évident de parler du film sans spoiler…

SPOILER

Certains personnages meurent beaucoup trop vite alors qu’on aurait bien voulu en connaitre plus sur eux comme Rio ou Val.

Enormément de clin d’oeils pour les fans m’ont fait plaisir comme le double-dé de Han, la façon dont il obtient son blaster emblématique ou encore la première rencontre avec Chewie avec Han s’essayant à parler Wookie.

Certaines idées sont assez bien trouvées comme le vaisseau de pilotage du Faucon ou encore le fameux Raid de Kessel évoqué dans bon nombre de films que l’on peut enfin voir.

Le caméo de Warwick Davis fait énormément plaisir, mais le clou du spectacle est surtout l’apparition du plus emblématique et badass des Sith à savoir Darth Maul. C’est d’ailleurs la grande question que l’on se pose… Va-t-il y avoir une suite ou est-ce le moment ou Maul décide d’aller sur Taooine pour régler son compte à Obi-Wan comme dans la série animée Star Wars Rebels ? Wait & See.


NOTE : 4,5/5


Synopsis : Embarquez à bord du Faucon Millenium et partez à l’aventure en compagnie du plus célèbre vaurien de la galaxie dans SOLO : A STAR WARS STORY. Au cours de périlleuses aventures dans les bas-fonds d’un monde criminel, Han Solo va faire la connaissance de son imposant futur copilote Chewbacca et croiser la route du charmant escroc Lando Calrissian… Ce voyage initiatique révèlera la personnalité d’un des héros les plus marquants de la saga Star Wars.

Solo : A Star Wars Story de Ron Howard avec Aiden Ehrenreich, Donald Glover, Emilia Clarke et Woody Harrelson, est prévu pour le 23 mai prochain au cinéma

 

TRAILER EN VF


TRAILER EN VOST
 

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.