Maintes et maintes fois repoussée, l’adaptation live-action de Mulan débarque sur Disney+. On vous donne notre avis ! (sans spoil)

Initialement prévu pour le 25 mars dernier au cinéma, la nouvelle adaptation live-action des studios Disney, Mulan, débarquera finalement sur le petit écran via la plateforme Disney+.

C’est une critique plutôt tardive car nous avions eu la chance de voir le film sur grand écran à la début mars quelques jours avant le début du confinement. A titre personnel c’était assez dur d’avoir vu le film et de ne pas pouvoir en parler si longtemps.

Autant faire court pour les fans du dessin animé de 1998, cette nouvelle adaptation est inspirée directement de la ballade chinoise intitulée « La Ballade de Mulan » datant du IV/Ve siècle mais garde le scénario du film animé dans les grande lignes. Ne vous attendez donc pas à voir apparaitre l’inimitable Mushu. Un coup dur pour les fans mais une obligation scénaristique pour rendre le film plus réaliste. Réaliste ? Oui et non, car les combats tiennent plus des affrontements d’un film d’arts martiaux chinois que d’un film de guerre traditionnel.

Et c’est justement dans ces combats que Liu Yifei impressionne en Hua Mulan (oui ce n’est plus Fa). Le personnage est traité plus profondément que dans le dessin animé et la différence entre hommes et femmes est plus poussée. Mulan y est plus solitaire et n’est pas épaulée comme le faisait Mushu. Le seul compagnon de la jeune guerrière est un esprit qui est représenté par un phoenix. Elle doit donc se débrouiller seule pour faire « comme un homme ». Certains détails sont assez subtiles comme les douches collectives militaires que Mulan doit esquiver pour éviter qu’on la découvre. Elle se porte donc souvent volontaire pour les gardes de nuit. quelques scènes diffèrent légèrement comme l’épreuve de la flèche qui devient ici l’épreuve des sauts d’eau.

Le casting est entièrement asiatique et nous fait profiter de la crème des acteurs de films d’actions et d’arts martiaux tels que Donnie Yen (IP Man), Gong Li (Tigres et Dragons), Jet Li (Il était une fois en Chine), ou encore Jason Scott Lee (Dragon, l’histoire de Bruce Lee). La réalisatrice Néo-zélandaise Niki Caro met un point d’honneur à donner une âme à chacun des personnages du film. Disney a même fait un petit clin d’oeil au dessin animé en invitant Ming-Na Wen à faire un caméo.

La trame principale est quasi identique au dessin animé. La jeune Mulan prend la place de son père qui est appelé au front pour lutter contre l’invasion mongole. Shan-Yu cède sa place à Bori Khan, un guerrier dirigeant l’armée Rouran accompagné de la sorcière Xian Lang. Mulan sera donc amené à combattre les chefs Rouran et sa sorcière pour sauver la Chine accompagnée de ses compagnons Chien-Po, Ling et Yao.

Visuellement, le film est magnifique et les grandes étendues des plaines chinoises sont superbes. De même que les costumes, adaptés pour le live, qui sont très bien conçus. La photographie est somptueuse et également très bien accompagnée musicalement avec les composition du talentueux Harry Gregson-Williams (Rock, Equalizer, la saga de jeux video Metal Gear Solid). Le compositeur use sans en abuser des percutions typiques du genre de film rendant ainsi l’action épique.

‪Très bonne surprise que ce nouveau live-action Disney. Poétique et palpitant, Mulan impressionne en offrant un spectacle qui diffère en se rapprochant du poème chinois et s’émancipant de toute approche occidentale. Quand Tigres et Dragons rencontre Mulan.

Synopsis : Lorsque l’empereur de Chine publie un décret selon lequel un homme par famille doit servir dans l’armée impériale pour défendre le pays des envahisseurs du Nord, Hua Mulan, la fille aînée d’un guerrier honoré, prend la place de son père malade. Se faisant passer pour un homme, Hua Jun, elle est mise à l’épreuve à chaque étape du processus et doit mobiliser sa force intérieure et exploiter son véritable potentiel. C’est un voyage épique qui la transformera en une guerrière honorée et lui méritera le respect d’un pays reconnaissant… et d’un père fier.

Mulan de Niki Caro avec Liu Yifei, Yoson An, Gong Li, Donnie Yen, Jason Scott Lee, Jimmy Wong, Doua Moua, Utkarsh Ambudkar, Chum Ehelepola et Jet Li, est attendu pour le 4 septembre prochain sur Disney+.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.