Vendredi soir nous avons eu le privilège de pouvoir assister à une projection du nouveau film Power Rangers. Alors pour commencer on va être direct, le film n’est pas du tout un navet et loin de là.

Notre critique « rapide » de Power Rangers

Pour faire court, nous avons été surpris par la côté « plus sérieux » du long-métrage comparé à la série TV. Mais remettons les choses dans leur contexte. Power Rangers c’est avant tout une adaptation visuel de Super Sentaï japonais pour le marché occidental. Les costumes et les scènes de combats sont tirés de séries Super Sentaï japonaise, alors que les scènes avec les protagonistes occidentaux sont tournés puis ajoutée au montage. Concernant le film, c’est une toute autre affaire car celui-ci se déleste des codes du Super Sentaï (qui sont plutôt nombreux) pour faire place à un film plus sérieux qui s’attarde sur les personnes sous le costume avant toute chose. Le film nous présente donc les êtres humains qui deviendront les Power Rangers.

L’histoire et la mythologie de la série sont légèrement modifié pour l’adaptation en long-métrage. Ainsi, on retrouve les éléments des série Mighty Morphin et Zeo mélangés.

Power Rangers n’est certes pas le film de l’année, mais il a le mérite d’être distrayant et d’être accrocheur. Loin du stéréotype de film pour adolescent, ce reboot des aventures des Rangers les plus célèbres de la télévision s’attarde sur la vie privée et les problèmes de ses membres. En pleine crise d’adolescence, rattrapé par des problèmes personnels ou en crise d’identité sexuelle, les cinq lycéens sont terriblement attachant. Le côté kitch de la série TV, bien que voulu, n’est pas conservé mais opte pour un humour assez teenager et une action hollywoodienne. Côté point négatif, on relèvera surtout l’apparition tardive des « Rangers ». En bref, Power Rangers est une très bonne surprise et on attend vraiment la suite de leurs aventures.

P.S. : si vous êtes un fan de la série, restez un peu après le générique.

Synopsis : Le film nous fera suivre cinq lycéens ordinaires forcés de devenir extraordinaires lorsqu’ils apprennent que leur petite ville d’Angel Grove (et accessoirement le monde) est sur le point d’être annihilé par une menace venue d’ailleurs. Choisi par le destin, nos héros découvriront rapidement qu’ils sont les seuls qui peuvent sauver la planète. Mais pour ce faire, ils devront d’abord surmonter leurs problèmes du quotidien et regrouper les Power Rangers avant qu’il ne soit trop tard.

Power Rangers de Dean Israelite avec Naomi Scott, Dacre Montgomery, RJ Cyler, Ludi Lin, Becky Gomez, Elizabeth Banks et Brian Cranston sortira au cinéma le 5 avril prochain.