13 ans après le succès pharaonique du premier opus, James Cameron nous ramène sur Pandora dans Avatar : La Voie de l’Eau. On s’attendait à du lourd, ce fût le cas, et on vous dit tout sans spoil (évidemment).

Décembre 2009 a été marqué par le cultissime Avatar, film cher à son créateur James Cameron qui a populariser la 3D dans notre salles obscures. 13 années plus tard nous avons enfin droit à un second opus qui aura droit à plusieurs suites actuellement en cours de tournage et en post-production. L’attente fût longue, très longue même et les nombreux fans de la franchise tout comme nous attendaient de pied ferme de reposer les pieds sur Pandora et découvrir la suite des aventures de Jake Sully et Neytiri. Nous n’allons pas nous attarder sur l’histoire du film car elle est d’une importance capitale donc pas de spoils juste quelques infos que l’on peut d’ailleurs voir dans les nombreux trailers et spots TV diffusé jusqu’à maintenant.

Des années après la bataille pour la libération de Pandora, Jake et Neytiri ont fondé leur petite famille. Composée de trois fils et deux filles, on peut y trouver l’ainé Neteyam, son cadet Lo’ak, la toute mignonne Tuk ainsi que deux enfants adoptés à savoir Kiri (personne très intéressant) et l’humain surnommé Spider. Ce dernier étant trop jeune pour être cryogénisé avec les autres humains pour retourner sur Terre est resté avec les quelques rebels humains qui ont préférés rester sur Pandora. Ayant grandi parmi les Na’vi Spider tient plus des extraterrestres bleus que des êtres humains standards. Toute cette petite famille vit en harmonie dans la forêt jusqu’au jour où les « méchants » humains sont de retour. Pendant une année, les Na’vi de la forêt vont combattre les humains revenus en masse et plus équipés que jamais, mais également avec de nouvelles armes, des avatars, car qui mieux qu’un Na’vi pour combattre un Na’vi. Pourchassé personnellement, Jake et sa famille décident de s’isoler pour éviter les dommages collatéraux sur les autres membres du clan. Mais c’est sans compter sur un ancien ennemi plutôt perspicace qui est décider à se venger coute que coute… et on en reste là pour l’histoire.

L’histoire prend aux tripes et le yoyo émotionnel fait son effet. On a de la compassion pour nos héros qui voient leur mode de vie complètement chamboulé. Chaque personnage a son importance et on affectionne particulièrement certains d’entre eux. L’écriture est plutôt bien faite et centre l’importance de l’histoire sur l’intégration et les différences. Là où le premier opus faisait la part belle à la compréhension et à la tolérance, ce second opus traite de sujets encore plus intéressants comme le métissage, les différences entre espèces, la différence de culture également. La Voie de l’Eau comme son titre l’indique nous fait découvrir une nouvelle parcelle de Pandora avec le peuple de l’eau qui est différent du peuple de la forêt ; différences physiques mais aussi culturelles et morphologiques.

Visuellement, nous avons eu la chance de découvrir le film en Dolby Cinema 3D. Le film fait des merveilles en 4K Dolby Vision tant dans les couleurs que dans le nombre d’images par secondes. Le son n’est pas en reste avec une qualité Dolby Atmos de folie. Reste la 3D qui ne nous a pas convaincu, surement l’effet « whaou » du premier opus qui est passé de mode. Il n’empêche que Avatar : La Voie de l’Eau est sublime et explose la rétine avec ses couleurs chatoyantes et ses scènes sous-marines. Les effets numériques sont également à couper le souffle avec les équipes de Weta Digital aux manettes. La définitions des visages est vraiment bluffantes et on se prend à penser que les Na’vi existent réellement. La bande son est également magistrale. Les thèmes du regretté James Horner sont repris avec brio par Simon Franglen, compositeur qui avait déjà officier aux côtés de Horner sur plusieurs long-métrages dont plusieurs de Cameron également.

Entre émotion et émerveillement, Avatar : La Voie de l’Eau est une énorme claque cinématographique. Le retour sur Pandora offre aux fans ce qu’ils attendent et bien plus. Les plus de trois heures de films passent en un rien de temps tant l’histoire est prenante. Chaque personnages, anciens et nouveaux, a son importances et certains son même très interessants et donnent envie d’en découvrir plus dans le troisième opus. Vite Vite la suite !

Avatar : la voie de l’eau de James Cameron avec Zoe Saldana, Sam Worthington, Sigourney Weaver, Stephen Lang, Cliff Curtis, Joel David Moore, CCH Pounder, Edie Falco, Jemaine Clement et Kate Winslet, est attendu pour le 14 décembre prochain au cinéma.

Trailer en VF
Trailer en VO

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.