Après le surprenant Black Panther et l’excellent Avengers: Infinity War, Marvel proposera cet été Ant-Man et la Guêpe, suite des aventures de l’homme-fourmis. Nous avons eu le privilège de pouvoir découvrir le film en avant-première aujourd’hui, on vous donne notre avis sans spoiler.

L’année a plutôt bien commencée pour les Marvel Studios et Disney, tout d’abord avec Black Panther. Le film de Ryan Coogler a su attirer un public friand de super-héros mais aussi les curieux qui voulaient en apprendre plus sur les aventures du prince T’Challa. Le film a cumulé plus de 1,3 milliard de $ au cinéma en 18 semaines d’exploitation, un record. Record battu quelques semaines plus tard avec la sortie du très attendu Avengers: Infinity War, troisième opus de la franchise qui réunissait la quasi-intégralité des héros et vilains déjà apparus dans le MCU. Le film des frères Russo a cumulé plus de 2 milliards de $ en seulement 9 semaines de projection. Après le passages de ces deux mastodontes, quel film aura le courage de pointer le bout de son nez… Ant-Man et la Guêpe.

Après avoir créer la surprise avec une aventure drôle et émouvante, Scott Lang est donc de retour au cinéma dans un second opus qui aura la lourde tache de clôturer un année de films Marvel. Le film prend place deux ans après les événements de Captain America: Civil War et l’arrestation de Scott en Allemagne. Voulant profiter de sa fille Cassie, notre héros a demandé de purger sa peine en étant assigné à résidence. Trois jours avant sa libération et le début de sa mise à l’épreuve, il est kidnappé par Hank Pym et sa fille Hope devenus fugitifs après la signature des accords de Sokovie. Ils lui demandent son aide pour retrouver Janet, femme de Hank et mère de Hope, coincée dans le plan quantique et qui semble avec une connexion particulière avec Scott depuis que celui-ci ait visité le-dit plan pour venir à bout de Yellow Jacket dans le premier opus. S’en suit une course contre la montre entre un trafiquant de technologie et un mystérieux personnage surnommé Ghost pouvant entrer en phase et traverser la matière. (On arrête là pour l’histoire pour ne pas vous spoiler !)

Ce second volet a été une très bonne surprise notamment grâce à l’humour en deux tons (à la fois adulte et enfantin) mais aussi avec des personnages attachants. Le film met l’accent sur Captain America: Civil War de façon judicieuse car les événements d’Infinity War n’ont pas encore eu lieu. Peyton Reed a préféré travailler le personnage et faire un film à part entier sauvant ainsi l’intrigue du quatrième Avengers et de Captain Marvel. Un personnage alors que l’affiche annonce une coéquipière, me direz vous ? Alors non, Scott n’est pas seul et il est loin de l’être tellement Evangeline Lilly est excellente dans le rôle de la Guêpe. Elle est tellement charismatique que par moment elle éclipse notre bonne vieille fourmi. Le duo marche à merveille et donne lieu à de sympathiques dialogues et scènes hilarantes entre les deux ex-amants. Visuellement plaisant, certains fans de SF et de fantastiques verront quelques hommages à de grands classiques comme L’Aventure Intérieure de Joe Dante ou encore Le Voyage fantastique de Richard Fleischer. D’autres y verront et laisseront une petite larme en hommage à Mimi la fourmi de Chérie, j’ai rétréci les gosses de Joe Johnston.

Ant-Man et la Guêpe n’a pas à rougir face à un Black Panther ou un Avengers: Infinity War ravageur, le titre est frais et avec une bonne dose d’humour. Les effets visuels sont de toute beauté mis à part quelques scènes de courses-poursuites qui sentent la « fin de budget ». Les scènes de combat sont impressionnantes et très bien millimétrés avec des affrontements d’anthologies entre Ant-Man, La Guêpe et Ghost. Une Ghost touchante incarnée par la talentueuse Hannah John-Kamen que l’on a pu voir dans l’excellent Ready Player One et le mitigé mais sympathique Tomb Raider en début d’année. Chaque personnage a son importance, mis à part Maggie et Paxton qui font seulement quelques apparitions. C’est avec un grand plaisir que l’on retrouve aussi Michelle Pfeiffer dans un film de super-héros 26 ans après le Batman Returns de Tim Burton où elle incarnait la féline Catwoman. En bref, une bonne surprise, un très bon moment de passé et un Scott Lang toujours aussi sympathique et attachant. On en veut encore plus et il va falloir s’armer de patience pour découvrir le prochain film, Captain Marvel attendu pour le 6 mars 2019 dans nos contrées.


Ant-Man et la Guêpe de Peyton Reed avec Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Douglas, Michael Peña, Michelle Pfeiffer, Laurence Fishburne, Randall Park, Hannah John-Kamen et Walton Goggin, est prévu pour le 18 juillet prochain au cinéma.

Synopsis : Peu de temps après les événements relatés dans CAPTAIN AMERICA : CIVIL WAR, Scott Lang (Paul Rudd) a bien du mal à trouver son équilibre entre sa vie d’avant et celle d’Ant-Man. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsqu’Hope van Dyne (Evangeline Lilly) et Hank Pym (Michael Douglas) lui demandent d’enfiler une nouvelle fois son costume pour effectuer une mission urgente. Accompagné de la Guêpe avec qui il va former une équipe de choc, il va découvrir au fil de sa quête des secrets tout droit venus de son passé…

3 COMMENTAIRES

Comments are closed.