Marvel et Disney ont diffusé via Facebook une courte featurette s’attardant sur la formation de Lashana Lynch, Anna Boden et Brie Larson sur le tournage de Captain Marvel.

Ancien pilote d’essai et officier de l’Air Force, Carol Danvers alias Captain Marvel devient l’héroïne la plus puissante de l’univers lorsque la Terre se trouve impliquée dans une guerre intergalactique opposant deux peuples extraterrestres, les Kree et les Skrulls. Au fil de ses aventures, la jeune femme libre et rebelle va découvrir qui elle est vraiment et apprendre à maîtriser ses formidables pouvoirs.

L’équipe du film a travaillé en étroite collaboration avec le Département américain de la Défense et la base de l’Air Force. Le producteur exécutif Jonathan Schwartz raconte : « Le Département de la Défense et l’armée de l’air ont été d’une aide précieuse pour la réalisation de ce film. Ils nous ont permis de rencontrer nombre de grands pilotes – les Thunderbirds entre autres – qui ont vraiment contribué à la création du personnage de Carol et ont travaillé en étroite collaboration avec Brieet nos départements costumes et décors pour s’assurer que tout serait authentique. Ils nous ont également donné accès à beaucoup de matériel et d’avions pour nous aider à donner l’impression que ces endroits figurant dans l’Univers Cinématographique Marvel sont bien réels et occupés par des pilotes, des avions et du matériel militaire. »

Pour ajouter de l’authenticité aux scènes aériennes, Anna Boden, Brie Larson et Lashana Lynch ont visité la base aérienne de l’Air Force de Nellis à Las Vegas et ont connu une expérience unique en participant à l’entraînement.

Kevin Feige, le producteur, explique : « Pour ce film, Brie n’a pas seulement dû lire les nombreuses bandes dessinées et la documentation que nous lui avons fournies, elle s’est également rendue sur les bases aériennes de Nellis et d’Edwards et a passé beaucoup de temps avec plusieurs officiers, pilotes et aviateurs, dont le général Leavitt, qui fut la première femme pilote de chasse de l’armée de l’air américaine. C’était incroyable et, d’une certaine façon, c’était un peu comme rencontrer uneCarol Danvers dans la vraie vie. Il y avait aussi quelque chose d’amusant dans le fait de nous retrouver à Edwards, là où Tony Stark et Jim Rhodes avaient tourné des scènes pour les deux premiers films IRON MAN. Nous avons reçu le même soutien incroyable de la part de tous les aviateurs, comme dix ans plus tôt sur IRON MAN. »

Kevin Feige raconte : « Brie, Lashana et Anna Boden sont toutes montées dans des F-16 et ont encaissé plusieurs G, elles ont fait preuve d’un sang-froid impressionnant pendant les manœuvres réalisées à l’entraînement, c’était stupéfiant ! Elles avaient leurs noms inscrits au pochoir sur le côté du cockpit et se sont lancées à fond dans cette aventure très intense. C’est l’une des raisons pour lesquelles les scènes du film où elles pilotent des vaisseaux et des avions sont aussi authentiques : parce qu’elles ont eu une expérience pratique et qu’elles savent ce qui se passe dans la réalité. »

Brie Larson a également eu la chance de passer du temps auprès du brigadier-général Jeannie M. Leavitt, devenue la première femme pilote de chasse de l’armée de l’air américaine en 1993, et qui a été la première femme à commander une escadre, une unité aérienne formée de plusieurs escadrons de chasse de l’US Air Force.

Pour l’actrice, passer la journée avec le général Leavitt dans l’optique de la préparation de son rôle a été une expérience et un honneur inestimables « C’était formidable de pouvoir faire ce niveau de recherche, de voir et de comprendre les gens que le général Leavitt représente, les hommes et les femmes incroyables de l’Air Force, les pilotes de chasse, les équipages qui défendent notre pays. Pour le général Leavitt, qui a ouvert la voie à tant de jeunes femmes, prendre véritablement le temps d’échanger avec moi était quelque chose de très spécial. J’ai été émue à un point que je n’imaginais pas. J’avais l’impression de recevoir des vagues et des vagues d’émotion, et la rencontrer a été l’une des choses les plus extraordinaires que j’aie eu la chance de faire en me préparant pour ce film. »

Pour Brie Larson, les choses sont devenues encore plus réelles lorsqu’elle a appris qu’elle allait vivre un véritable vol dans le cockpit d’un avion de chasse F-16. L’actrice raconte « L’avion de chasse est si sensible que j’ai d’abord eu l’impression que nous n’avancions pas. C’était comme si nous ne contrôlions rien, j’avais l’impression qu’il ne bougeait pas du tout. C’est basé sur la pression, donc on a la sensation qu’il bouge à peine. Il faut un petit moment pour s’y habituer mais une fois que je m’y suis faite, ça ne ressemblait à rien de ce que j’avais pu connaître auparavant. »

Rentrer à la base à bord de l’avion de chasse a donné à l’actrice un aperçu de ce que les pilotes vivent régulièrement. Brie Larson se souvient : « Ça secouait pas mal au retour et il y a eu beaucoup de turbulences lorsqu’on passait au-dessus des montagnes. J’ai beaucoup vomi ! Mais on simulait un combat aérien, donc on tournoyait dans tous les sens et de haut en bas, et ce qui aurait été bizarre, c’est que ça ne me rende pas malade ! Nous attaquions, nous défendions. Mon pilote, Kazi,était incroyable et extrêmement talentueux. Nous sommes allés jusqu’à une accélération de 6,5 G ! » L’actrice poursuit « C’était incroyable de vivre tout cela et de pouvoir s’appuyer sur ce vécu au moment du tournage. Quand on simulait un tonneau, je me souvenais exactement de ce que ça m’avait fait physiquement et combien il était difficile de respirer. Ce sont toutes ces petites nuances qui, je l’espère, se retrouveront dans le film pour qu’il vous semble réel, qui que vous soyez. »

Patty Whitcher, productrice exécutive, déclare « L’Air Force a été un partenaire incroyable pour ce film. Ils nous ont donné accès à des tonnes d’informations et nous ont beaucoup aidés à traduire avec vraisemblance la vie dans l’armée de l’air. Ils étaient toujours prêts à envoyer deux ou trois conseillers lorsque nous en avions besoin pour nous aider à faire en sorte que tout semble réel, authentique et vraisemblable. Ils ont aussi fait venir sur le plateau des Thunderbirds, qui sont les gars les plus cools de la Terre et les meilleurs pilotes de l’armée de l’air, ce qui a été très utile. »

Captain Marvel est attendu pour le 6 mars prochain au cinéma.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.