Il aura fallu 9 ans à Polyphony Digital pour sortir Gran Turismo 7. Exit GT Sports et son gameplay plus axé arcade, GT7 est un retour aux sources.

Cela fait bientôt 25 ans que la franchise Gran Turismo passionne les amateurs d’automobiles. Sorti en 1997 sur la toute première PlayStation, Gran Turismo avait fait l’effet d’une bombe avec ses graphismes époustouflants (pour l’époque évidement),son gameplay exigeant et parc auto impressionnant. Les suites et Spin-off s’enchainent jusqu’à 2022, année de sortie de ce septième et dernier opus de la franchise. L’attente fut long et les joueurs de plus en plus exigeants peuvent enfin retourner de le monde de Gran Turismo.

Gran Turismo c’est un peu la déclaration d’amour de Kazunori Yamauchi, et on le sent dans l’intro du jeu. On y découvre des images d’archives revenant sur la création des premières automobiles jusqu’à nos jours sous un air de la légendaire chanson de la saga, Moon over the castle. Le menu sous forme de carte est bien évidemment de retour avec des points d’intérêts tels que votre garage, le centre des permis, la concession d’occasions, le Brand Central pour les voitures neuves ou encore les circuits mondiaux. Mais l’un des plus interessant n’est autre que le Gran Turismo Café, un lieu très apaisant où vous trouvez une liste de défis à relever sous forme de menus. Ces défis vous rapporteront argent, véhicules, circuits et même des tickets de roulette. Cette roulette vous offrira également argent, véhicules et bien d’autre récompenses.

Graphiquement, nous avons droit au top du top, même si le gap entre GT Sport et ce nouvel opus n’est pas très flagrant en sachant que GT Sport est issu de l’ancienne génération de consoles. Mais ne crachons pas dans la soupe, il faut avouer que GT7 est quand même magnifique, surtout lors des courses de nuit ou quand la météo est capricieuse. Deux modes sont proposés à savoir le mode Performances pour un framerate à 60 Fps constant et un mode résolution proposant des graphismes plus fin et du Raytracing lors des replays et des Scapes.

Retour donc à la simulation avec cet opus « numéroté ». Le grand retour de la simulation, mais je dois vous faire un aveux, je ne suis pas très doué en simu auto. Heureusement pour les noob comme moi il y a un grand nombre d’assistances pour profiter au maximum du titre. Les sensations manettes en main sont excellentes, surtout grace à la DualSense qui est merveilleusement exploitée tant avec les vibrations haptiques qu’avec le retour de force des gâchettes adaptatives.

Il y a de quoi faire dans ce GT7 avec un grand nombre de voitures et de circuits. Vous serez amener à collectionner les véhicules, et si comme moi vous avez l’âme de la collectionnite aiguë, vous serez content de faire monter votre « niveau de collectionneur » en accumulant des véhicules dans votre garage parmi plus de 400 modèles disponibles.  De plus, le SSD de la PS5 fait des merveilles avec des temps de chargement quasi inexistants. Un véritable plaisir quand on est pressé. La personnalisation est également de retour tant en mécanique qu’en carrosserie. Celle-ci est assez conséquente et fera le plaisir des plus imaginatifs.

Pour conclure, Gran Turismo 7 est véritable l’opus que l’ont attendait. Un an et demi après la sortie de la PlayStation 5, le titre de Polyphony Digital était attendu au tournant par les joueurs, et les amateurs de simulation automobile, et franchement nous ne sommes pas déçus. Beau, plaisant, et avec son contenu conséquent, GT7 est LA référence simu auto de cette nouvelle génération.

Gran Turismo 7 est disponible sur PlayStation 5 et PlayStation 4.

Test effectué sur PS5 sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Très beau et très fluide sur PS5 Quelques bugs d’affichage par-ci par-là
Le contenu gargantuesque L’IA parfois un peu mollassonne
La prise en charge de la DualSense
La physique des véhicules
Le GT Café et ses menus

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.