Désormais sous la houlette de Electronic Arts, Codemasters propose F1 2021 sur consoles et PC. Bonne ou mauvaise chose ? Verdict !

EA a racheté Codemasters et donc la branche des jeux de F1. Même si les joueurs ont quelque peu tremblé suite à cette annonce, les premières bande-annonces ont su calmer les craintes. Mais rien de mieux que de pouvoir mettre les mains sur le volant et le pied sur l’accélérateur pour juger la reprise du studio par le géant Electronic Arts.

On va tout de suite sur la pédales d’accélérateur, EA a apporté un important financement dans le jeu et cela ce sent très vite. Comparé à son grand frère de 2020, F1 2021 est quasiment identique, comme on l’avait signalé dans le test du précédent opus (que vous pouvez lire ici). L’amélioration visuel est moindre, mais la nouveauté vient surtout dans les modes proposés. Le mode de jeu principale, qui est la grosse nouveauté de cette année, est le mode Histoire : Point de Rupture.

F1-2021

Point de Rupture est une aventure scénarisée comme on en a avec NBA 2K, FIFA et d’autres jeux de sports. Nous suivons ici Aiden Jackson, le petit rookie passé de la F2 à la  F1, qui va se retrouvé avec un coéquipier beaucoup plus âgé et expérimenté que lui : Casper Akkerman. Bien sûr pour les plus connaisseurs, quand on sait qu’il y’a deux pilotes par écurie de F1 on se doute bien que les tensions, prises de tête et rivalités ne sont jamais bien loins… et justement c’est ce coté un peu sombre et discret des équipes de F1 que veux nous montrer ce mode histoire. Aiden est un jeune pilote qui veut faire ses preuves et le plus possible pour montrer qu’il a mérité sa place en F1. Casper lui proche de la retraite qui a des kilomètres au compteur sait quand il faut attaquer ou rester à sa place. L’aventure nous fera revoir d’ancien personnage du précédent opus comme Devon Butler. L’histoire est bonne et tient bien en place. Les cinématiques sont extrêmement bien travaillées, le seul point noir serait l’animation des visages et le doublage qui par moment ne fait absolument ressentir aucune émotion et cela gâche parfois une cinématique forte.

Le mode My Team est lui aussi toujours présent et toujours aussi complet et a même été un peu amélioré puisque pendant les interviews on voit maintenant son personnage, et la gestion de son écurie est moins brouillonne qu’avant. Ce mode propose aussi une grosse nouveauté, le mode Coopération. Vous pouvez maintenant faire le mode My Team à deux entre amis et choisir d’être chacun dans une écurie ou tout les deux dans la même et ainsi donc la gérer à deux. Chacun pourra gérer une partie de l’écurie, un va devoir gérer la Recherche et Développement tandis que l’autre devra gérer l’emplois du temps… des différents poles de l’écurie.

Graphiquement, le jeu est un peu plus beau que son aîné de 2020. On sent qu’EA a investi de l’argent dans le jeu pour pouvoir offrir une version 2021 qui tienne la route. Nous avons donc droit à un nouvel HUD en course plus simpliste et beaucoup plus efficace, qui ce rapproche de ce qu’on peut voir à la télévision pendant un Grand Prix. Et cela même si on n’en est pas encore à avoir le HUD incruster dans l’arceau de sécurité comme à la télévision. Les sensations de vitesse sont enfin là. Sur la version de 2020 même à 300Km/h on avait l’impression que le décor n’était pas déformé, chose résolu en 2021. Le jeu propose aussi un mode immersif pour la vue cockpit ou aussi appelé la vue casque. Le jeu propose de mettre les bruits environnent comme si vous portiez un vrai casque sur la tête. Fini d’entendre et de vous faire exploser les tympans, le bruit sera réduit et surtout un effet bulle est en place et il est plutôt efficace car cela renforce énormément l’immersion. Les effets de lumière et les effets sur la piste ont eux-aussi été retravaillé. Vous verrez qu’un freinage un peu brusque va laisser des marques de gomme au sol.

Pour conclure, F1 2021 est plutôt une bonne surprise. Les fans ayant peur de ce qu’EA pourrait faire de la licence peuvent constater que le paris du rachat est plutôt réussi. Le mode Point de Rupture n’est peut-être pas optimisé mais il nous offre une histoire plutôt convaincante même si assez courte. On espère donc une suite à ce mode pour le futur F1 2022. Graphiquement plus beaux le jeu s’améliore d’année en année même si a priori les versions Next-Gen ne sont malheureusement pas très glorieuse, mais c’est un bon test pour EA qui améliora cela pour le prochain opus.

F1 2021 est disponible sur PlayStation 5, Xbox Series X|S, PlayStation 4, Xbox One et PC via Steam.

Test effectué sur PC avec une dématérialisée fourni par l’éditeur.

Les Plus Les Moins
Un gameplay toujours aussi efficace L’IA pas forcement agressive en facile
Graphiquement toujours aussi beau mais pas sur les console Next Gen
Le mode Breaking Point le jeu d’acteur du mode Breaking Point
HUD plus simple et efficace en course

1 commentaires

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.