Nippon Ichi Software nous présente leur nouvel opus de Disgaea (ma saga de tactical RPG préférée avec Fire Emblem et Ogre Battle) après 6 années de travail.

Vous incarnez Zed, un zombie ayant la particularité de se réincarner à l’infini après chaque mort qui part à la poursuite du Death-tructor Divin, l’assassin de sa sœur Beeko.

Vous allez récupérer des alliés toujours aussi loufoques (une princesse Disney, une héroïne de sentai, etc) afin de combattre l’ennemi de tous dans divers mondes qu’il essaie d’annihiler.

Quelques nouveautés marquantes de cet épisode, notamment les personnages comme les animations des coups spéciaux en 3D, ça passe aussi bien en mode portable que sur l’écran de télévision même si ça peut surprendre au début pour les fans de la série.

L’ultra réincarnation quant à elle, permet aux personnages de retomber au niveau 1 en gardant certaines caractéristiques et en permettant votre personnage de progresser dans d’autres caractéristiques.

On garde bien sûr les bases des autres jeux, dans votre quartier général, vous pourrez entre autres discuter avec vos coéquipiers mais aussi visiter différents modes de jeu :

Améliorer vos capacités ou en ajouter de nouvelles grâce aux « Maléfices ».

Voter dans l’Assemblée Infernale pour entre autres créer de nouvelles unités et de nouvelles classes de personnage.

Arpenter le Monde des Objets pour se déplacer afin d’augmenter le niveau et les capacités d’un objet en particulier que vous ailez utiliser.

Réussir les épreuves de la salle des quêtes pour obtenir du mana, de l’expérience ou la possibilité de créer de nouvelles races / classes de personnages.

Entrainer des personnages dans le Monde des Expéditions afin de trouver des objets rares ou des « Innocents » pour faire monter en niveau nos objets / armes.

On trouve toujours le Monde de la Triche où on peut gérer la possibilité des gains en fin de bataille (argent, exp, niveaux de capacités gagnés) et même la difficulté des combats (assez pratique si on ne veut pas que le jeu soit trop facile).

Ce Disgaea 6 est vraiment complet et diversifié, on peut y jouer et rejouer de nombreuses fois et de manières différentes, à vous d’y trouver ce qui vous plait le plus dans cette licence.

Quel plaisir de jouer à un nouveau Disgaea, même si c’est difficile de créer de nouveaux personnages (on ne fera jamais mieux que le duo Laharl / Etna), on s’attache bien à Zed et sa clique de bras cassés. Voilà de quoi passer des centaines d’heures dans le Monde des Objets en attendant un futur Fire Emblem.

Disgaea 6: Defiance of Destiny est attendu pour le 29 juin prochain sur Nintendo Switch.

Test effectué sur Nintendo Switch sur une version dématérialisée fourni par le distributeur

Les Plus Les Moins
Les dialogues en français Il est où l’opening en anime, dood ?
L’univers toujours aussi déjanté Les combos par équipe moins impressionnants
Les possibilités de système de combat Les futurs DLC payants
Les musiques emblématiques (Tenpei Sato)
Le chara design de Takehito Harada
Les nouvelles classes (Andro-princesse, crustacé, etc)

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.