Japan Expo, le plus grand festival européen dédié à la culture et aux loisirs japonais, est de retour au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte du 6 au 9 juillet 2017 !

Logo Japan Expo 18e Impact

Une 18ème édition avec des invités de prestiges, des expositions inédites, des projections exclusives et une programmation qui ravira les visiteurs. Japan Expo est le rendez-vous incontournable de l’été pour tous les amoureux du pays du soleil levant, manga, anime, jeux vidéo, musique, mode, tourisme, arts martiaux, traditions, bien-être et gastronomie.

Animé 100

Cette année, l’animation japonaise fête ses 100 ans d’existence. C’est à cette occasion qu’un événement exceptionnel est organisé à Japan Expo cet été. Retrouvez notre article complet en cliquant ici.

Invité jeux vidéos

Kazutaka Kodaka

Kazutaka KODAKA est le créateur et scénariste de la série de jeux vidéo Danganronpa.

Kazutaka KODAKA débarque avec le premier jeu Danganronpa pour PSP™ en 2010 au Japon, et renouvelle bientôt le genre du visual novel. Bien que le succès n’ait pas été immédiat au Japon, le bouche à oreille fait son effet du côté des créateurs de jeu vidéo et amène Danganronpa sur le devant de la scène, ce qui a permis à Kazutaka KODAKA de continuer la série qui s’est enrichie d’une série animée, d’un roman, et de trois jeux, avec le nouveau Danganronpa V3: Killing Harmony qui sort cette année.

Invités Musique

monoeyes

Le groupe MONOEYES, un concentré de pop-punk, a déjà conquis la scène japonaise et s’attaque maintenant à l’Europe !

MONOEYES s’est imposé sur la scène pop-punk japonaise grâce à ses membres bourrés de talent, de Takeshi HOSOMI, chanteur charismatique des groupes the HIATUS et ELLEGARDEN, au guitariste Masafumi TODAKA d’ART-SCHOOL, en passant par le batteur Masakazu ICHISE d’ASPARAGUS et le bassiste Scott MURPHY, leader du groupe Allister.

Engagé pour le Tohoku à travers l’opération Tohoku Livehouse Daisakusen, le groupe vient soutenir cette cause en Europe et en profite pour partager son énergie et ses morceaux irrésistibles avec le public de Japan Expo.

NijiCon

Le groupe Nijicon (l’abréviation de Niji no Conquistador) fait ses débuts en Europe à Japan Expo : ce jeune groupe d’idols vient partager ses chansons pétillantes et ses chorégraphies entrainantes avec le public européen.

Nijicon n’existe que depuis peu mais compte déjà de nombreux fans ! Il faut dire qu’avec neuf singles et deux albums, elles ont eu plus d’une occasion de les séduire à grands coups de J-pop pleine de bonne humeur. Et elles ne se contentent pas de chanter mais elles multiplient les activités, et apparaîtront bientôt dans le film St Zombie Girls High School.

The Hoopers

THE HOOPERS est le nouveau groupe J-pop qui fait sensation au Japon !

Le concept du groupe, des filles aux allures de garçons, s’inspire entre autres du kabuki, genre théâtral traditionnel où des acteurs masculins jouent des personnages féminins, et de Takarazuka, une célèbre troupe de théâtre entièrement féminine. Le groupe se compose de huit filles, certaines d’entre elles étant d’exceptionnelles danseuses acrobatiques.

En 2016, THE HOOPERS a remporté le titre de Best 5 New Artist lors des 30e Japan Gold Disc Awards.

BREAK☆THROUGH

En quelques années d’existence, BREAK☆THROUGH a pris l’habitude de truster le top des classements musicaux avec sa J-pop entraînante. Chanteurs, danseurs, les quatre membres aiment plus que tout inviter leur public à prendre part à leurs shows et à s’amuser avec eux. Des chorégraphies comiques accompagnent leurs chansons, le tout donnant des shows absolument inoubliables !

En avril 2016, ils sortent One-Punch / MONEY ON THE GAME, un single produit par Mark Panther, l’un des plus célèbres DJ au Japon, appartenant au groupe Globe.

MAGIC OF LiFE

En à peine deux ans d’existence, MAGIC OF LiFE a déjà fait du chemin ! Habitués  des live house au Japon, ils ont aussi interprété les génériques des anime En selle, Sakamichi et Joker Game, et la chanson de Tochisuke, mascotte de la ville de Tochigi.

Le groupe a même son propre festival de musique pour remercier les habitants de la préfecture de Tochigi : le Don’t Stop Music fes. Tochigi (Tochigi Festival). Depuis, l’événement a lieu tous les ans et accueille nombre d’artistes bourrés de talent.

Après un album sorti il y a quelques mois et une nouvelle édition du Tochigi festival en avril, ils continuent sur leur lancée et font un arrêt à Japan Expo.

The World Standard

Look kawaii, bonne humeur et J-pop entraînante, The World Standard (Wasuta pour les intimes) s’est affirmé comme un groupe incontournable en à peine deux ans d’existence, sur scène et sur le net !

Les deux chanteuses et trois danseuses du groupe partagent la culture kawaii idols avec le monde entier à travers leurs chansons. Leur morceau emblématique, Inuneko. Seishun Massakari, avait atteint la première place des classements idols indé en 2015. Elles sortent leur premier album en major, The World Standard, en mai de la même année. Elles sont aussi très présentes sur les réseaux sociaux.

Umi☆uuun

Après avoir enchanté le public à maintes reprises, UMI☆KUUN conclut trois ans d’aventures à Japan Expo en apothéose lors du 18e Impact. Quand le public du festival le découvre en 2015, c’est le coup de foudre ! Petit à petit, la star du web made in Japan dévoile ses nombreux talents, pour la scène, puis pour la musique. En 2015, le public le découvre chanteur avec I am Just Feeling Alive, choisi comme générique d’ouverture de l’anime Young Black Jack.

Jamais deux sans trois : UMI☆KUUN met le paquet pour le 18e Impact et fête la fin de cette aventure exceptionnelle avec tous les fans qui l’ont découvert à Japan Expo.

Neko Light Orchestra

Le Neko Light Orchestra est un groupe de rock mélodique spécialisé dans les réinterprétations de musiques de jeux vidéo, de films et d’anime. Formé en 2011, le groupe a depuis joué à de conventions et lors de tournées en salles de cinéma avec des concerts originaux comme Échos de la vallée du vent, hommage aux films de Hayao MIYAZAKI.

Avec sa formation Electric Waves, le groupe propose un répertoire de reprises de génériques d’anime et de musiques de jeux vidéo très rock. Enfin, ils célèbrent à leur tour le centenaire de l’animation japonaise, en musique évidemment, avec un deuxième de show de reprises de musiques d’anime culte dans un style plus mélodique.

NOTALL (Concours Tokyo Candoll)

Elles ont gagné Tokyo Candoll ! Leur secret ? Un lien unique avec leur public, puisque c’est lui qui les produit !

En vertu du concept de social idol, notall se veut être chef de file de la nouvelle génération d’idols produites sur la toile. En faisant prendre pleinement part aux internautes au développement du groupe, une relation étroite s’est créée entre notall et ses fans.

Leur dernier single, Kimini DA-DA-DAN, est sorti en avril dernier et elles sont parties en tournée dans tout le Japon pour le promouvoir. À l’occasion des trois ans du groupe, une nouvelle série de concerts est également prévue cet été dans tout le Japon.

Epic Star (Concours Tokyo Candoll Boys)

Après avoir remporté la première édition de Tokyo Candoll -BOYS-, EPIC STAR s’affirme la relève des boys bands japonais !

Le groupe se démarque des autres artistes pop par un style otaku complètement assumé. Chacun des sept membres est un passionné, que ce soit d’anime, de science ou d’idols. Et chacun a sa couleur : le rouge pour HIЯO (le leader du groupe), le jaune pour Ma-kun!, le rose pour Takupiy, le vert pour Kazuma, le bleu pour Shota, le bleu ciel pour Ayaa et le violet pour Taiga.

En seulement un an d’existence, EPIC STAR s’est déjà créé une communauté de fans fidèles séduits par leurs performances fun aux accents otaku.

Toranoko Rammy (Concours Japan Expo Rocks)

Son énergie débordante et sa bonne humeur contagieuse a sans aucun doute aidé Toranoko Rammy à remporter la première édition de JAPAN EXPO ROCKs !

Ce groupe de rock survitaminé et complètement décalé a été créé il y a quatre ans. Ses membres ne font pas que jouer de la musique : elles la vivent ! Elles jouent même pieds nus et portent des vêtements amples pour danser plus librement sur scène.

Dès 2014, leur premier single, Newborn RAMIREZ, avait rencontré un vif succès, faisant connaître Toranoko Rammy sur la scène rock japonaise. Elles ont aussi joué au Canada et les voilà qui débarquent en France !

Annin Showchestra (Tremplins J-Music)

Annin Showchestra est un groupe instrumental qui se distingue par un mélange d’instruments très variés, des plus classiques comme le piano, le violoncelle ou la contrebasse, aux moins conventionnels comme l’erhu (un instrument traditionnel chinois), l’accordéon ou le cajón (percussions péruviennes).

Le groupe fait ses débuts au festival VV Rocks Studio Coast en mai 2016, puis est déclaré meilleur espoir 2017 lors d’un événement au Sony Building à Toyo en mars dernier. Ces six Japonaises au look lolita, inspiré de l’époque victorienne, font embarquer le public pour un voyage commençant sur la route de la soie lors des Tremplins J-music.

Kamitsuki (Tremplins J-Music)

Kamitsuki (qui peut signifier « On va mordre votre cerveau ! » ou « un être possédé par dieu ») est un jeune groupe de rock qui a vu le jour en 2016, avec quatre membres aux personnalités et aux styles bien différents. C’est ce qui donne à leurs morceaux l’harmonie de la rencontre entre rock et pop, entre d’émouvantes ballades et des titres emotional rock.

Le groupe a donné son premier concert au SUMMER SONIC 2016, le plus célèbre festival de musique estival japonais : de grands débuts pour ce jeune groupe. En mars 2017, Kamitsuki sort son premier mini-album, Five Days After Infection of Vampire. Le public de Japan Expo est invité à les découvrir lors des Tremplins J-music.

Kukatachii (Tremplins J-Music)

kukatachii est l’un des groupes les plus groovy né à Tokyo. Leur musique est un mélange des genres, avec de l’électro-pop mêlée à du rock, du R&B, une pointe de jazz et un zeste de soul. La voix unique et légère du chanteur Yudai invite le public à entrer dans le monde de kukatachii, et ils la suivent volontiers. Les nombreux genres dans lesquels ils sont à l’aise et leur sens inné du groove transforment n’importe quelle salle de concert en dance floor.

Leur prochaine cible étant la scène Karasu, le public peut se préparer à danser en découvrant kukatachii lors des Tremplins J-music.

Suga/es (Tremplins J-Music)

suga/es est un jeune groupe composé de quatre jeunes filles. Leur style est aussi varié que captivant : qu’il s’agisse de chansons pop aux paroles douces ou de musiques punk en décalage avec leur apparence, les membres de suga/es envoûtent toujours le public.

Leur premier concert au Zepp DiverCity à Tokyo a rassemblé près de 2 400 spectateurs. Seulement six mois après sa formation, suga/es participe au célèbre festival organisé par Silent Siren à Shinkiba Studio Coast. Bientôt, c’est lors des Tremplins J-music qu’elles font découvrir leur musique au public européen.

Touken Ranbu

Adapté d’un jeu mobile, la comédie musicale Touken Ranbu: The Musical connaît un succès grandissant au Japon. À chaque performance, les Touken Danshi, les acteurs, chanteurs et danseurs du show, séduisent le public à travers ce drame historique qui met à l’honneur l’art du sabre japonais, à mi-chemin entre traditions japonaises et pop culture. C’est le premier show live à offrir à la culture traditionnelle une telle visibilité et reconnaissance à travers la pop culture.

Avec Touken Ranbu, Japan Expo accueille pour la première fois une comédie musicale : les Touken Danshi interprètent des extraits de la comédie musicale en live pendant le festival !

Invités Tourisme

Tokyo-rickshaw

Les shafu (tireurs de pousse-pousse) du quartier d’Asakusa à Tokyo, personnages hauts en couleur, se sont lancés dans la musique ! Au son de ballades aux accents traditionnels, Tokyo-rickshaw vous entraînent dans les rues de ce quartier populaire de l’époque d’Edo. Ce groupe d’un genre inédit s’est fait remarquer par sa musique et ses performances acrobatiques sur scène. Bien qu’ils passent désormais beaucoup de temps sur le devant de la scène, les shafu de Tokyorickshaw continuent à parcourir Asakusa en tirant leur pousse-pousse.

Ils transportent le public du festival à Tokyo le temps de séances photo sur leur stand, avec eux et leur pousse-pousse devant des décors typiques d’Asakusa, ou les emmènent en balade dans le festival. Un groupe d’un genre unique, du jamais vu à Japan Expo !

Invités Web Culture

Trash

Technologies, manga, jeux vidéo… et bien sûr Pokémon : le collectif des chaînes Trash, Pokémon Trash et Team Trash abordent tous les sujets de la culture geek.

Le collectif de vidéastes se répartit sur trois chaînes :

• Trash – plus de 800 000 abonnés – sur laquelle ils parlent de tout ce qui a trait à la culture geek (jeux vidéo, technologies, sciences, cinéma, manga, etc.),

• Pokémon Trash, qui se spécialise sur Pokémon avec des let’s play, des astuces et des théories,

• et enfin Team Trash, sur laquelle ils font des lives et des vidéos sur un mode plus détendu

Les vidéastes Fildrong, Bronol, Neoxys, Léo et Arthur viennent rencontrer le public de Japan Expo en dédicace.

LuccassTV

LuccassTV aime les manga, les anime, le Japon et les friandises, et il aime aussi partager tout ça en vidéo sur sa chaîne Youtube !

Sur sa chaîne, on retrouve l’Otaktu une émission d’actualité hebdomadaire sur les thèmes du manga, de l’animation et du Japon en général, avec des tests de jeux japonais, des présentations de manga, des tops, des présentations de produits dérivés ou pour les plus gourmands, des dégustations de friandises japonaises.

Il attend ses fans à Japan Expo pour passer un moment avec eux lors d’une rencontre / dédicace.

LeChefOtaku

Première chaîne francophone sur le manga sur Youtube, LeChefOtaku n’en finit pas de faire des adeptes avec l’émission Menu Manga menée de main de maître par celui qu’on appelle Le Chef et son acolyte, Le P’tit Chef.

Le Chef a créé avec son frère Le P’tit Chef la chaîne Youtube LeChefOtaku sur laquelle ils diffusent Menu Manga, une émission qui parle de manga, d’animation et d’autres sujets proches de ces thématiques. Dans chaque épisode, ils analysent les manga et leurs univers sur un ton décalé et avec beaucoup d’humour.

Ils invitent le public à venir les rejoindre et passer un moment pour une rencontre et des dédicaces.

Noob

Fidèle à Japan Expo, l’équipe de Noob est de retour avec les acteurs de la websérie.

Noob est une licence transmédia créée en septembre 2008 par le toulonnais Fabien FOURNIER, sur le thème des jeux vidéo en ligne. Websérie, romans, BD, et une trilogie de films : Noob n’en finit pas de nous étonner, battant des records à tout-va. Après avoir passé six ans à la première place du box-office des webséries, Noob est revenu plus fort que jamais avec une trilogie dont le troisième et dernier volet est sorti en début d’année. Avec 8 saisons, 87 épisodes et 3 films, Noob a connu un succès qui n’a cessé de grandir !

VoxMakers

Sur scène et sur leur stand, le collectif VoxMakers prépare pour Japan Expo de nombreuses animations !

VoxMakers est un collectif de créateurs de vidéos sur le web, aux thématiques liées à la création, au manga, au jeu vidéo, et à la pop culture en général ! Avec plus de 400 000 abonnés, la chaîne a déjà participé à l’animation de nombreux événements.

Les VoxMakers invitent les visiteurs de Japan Expo à venir passer un moment de détente avec eux sur leur stand et sur scène avec des animations toute la journée et tous les jours : des jeux, des défis, des sketches, des avant-premières, des concours, des quiz, et encore bien des surprises.

TREMPLINS WEB

Découverte, éclectisme, créativité : les Tremplins web dévoilent une sélection de jeunes vidéastes et créateurs passionnés qui n’attendent que de partager leurs productions avec le public du festival !

Adeptes de webfictions déjantées, de webdocumentaires ou de chroniques pleines d’humour, quelles que soient vos univers de prédilections et vos sujets favoris, il ne manque pas de vidéastes web pour vous satisfaire. Et chaque année, Japan Expo est le point de rencontre idéal entre eux et le public.

Pour la deuxième année consécutive, Japan Expo les met en avant à travers les Tremplins web, qui permettront de les accompagner durant plusieurs années. Japan Expo sélectionne 7 à 9 vidéastes à qui est offert un espace dédié au coeur du festival. Ces vidéastes auront quatre jours pour convaincre le public français lors d’intervention et conférence. De plus Japan Expo les suivra pendant trois ans afin de leur permettre une fidélisation du public.

COSPLAY

Le cosplay est le thème le plus souvent associé à Japan Expo ! Et pour cause, il lui donne cette couleur festive qui est l’essence du festival. 

Pour les néophytes qui découvrent le festival, ce sera une expérience de visite souvent surprenante. Les habitués, eux, seront heureux de découvrir une programmation toujours plus riche autour de cette thématique avec des invités, des animations, des ateliers, et bien sûr des spectacles à couper le souffle. 

EUROPEAN COSPLAY GATHERING

Japan Expo offre la possibilité aux meilleurs cosplayeurs européens de se produire sur la plus grande scène du festival, qui est aussi la plus grande scène cosplay d’Europe, mais également de rencontrer le public et de partager leur passion avec lui. La finale de l’ECG Saison 7 regroupe 13 pays, plus d’une quarantaine de cosplayeurs en tout qui s’apprêtent à offrir le meilleur d’eux-mêmes devant 14 000 personnes.

Au lendemain de la finale ont lieu les sélections françaises de la saison suivante : la Saison 8 démarre ainsi le dimanche, dernier jour de Japan Expo. Comme chaque année, il y a fort à parier qu’ils seront nombreux à tenter leur chance pour représenter la France lors de la prochaine finale en juillet 2018.

Invitée Cosplay

Yuks General

Yuks General est connue dans le monde du cosplay pour ses armures complexes, véritable travail d’orfèvre, les accessoires qu’elle réalise et ses crossplay. Elle travaille avec des matériaux très divers, la mousse, le thermoplastique, … et des techniques tout aussi variées comme l’impression 3D, le moulage, le coulage, et bien d’autres. C’est aussi une virtuose du maquillage et elle passe avec une grande facilité d’un genre à l’autre pour interpréter ses personnages.

Elle a tout laissé derrière elle pour se consacrer à sa passion et parcourir le monde, devenant une forte source d’inspiration pour beaucoup d’autres.

Yuks General vient rencontrer le public de Japan Expo et rejoint le jury de la finale de l’European Cosplay Gathering Saison 7.

Kairi

Âgée de 27 ans, Kairi est, depuis 2008, un membre très actif de la communauté cosplay. En plus de prendre part à presque tous les événements cosplay polonais, elle partage son expérience lors de conventions et d’ateliers de confection de costumes.

Grâce à sa passion, elle a en effet pu voyagé dans 14 pays différents, dont l’Angleterre et la France. L’année dernière, elle a représenté la Pologne avec un costume de Wildstar lors de la finale de l’European Cosplay Gathering saison 6.

Kairi revient à Japan Expo, mais cette fois en tant que jury de la finale du European Cosplay Gathering saison 7 ! Elle vous révèle également les secrets de fabrication de ses costumes lors d’un atelier.

Ashe

Ashe commence le cosplay à trois ans, après avoir lourdement insister auprès de sa mère jusqu’à obtenir la robe de Blanche-Neige. À cinq ans, elle porte le costume de Wilykit des Cosmocats, qu’elle a dessiné elle-même, pour aller à la maternelle. À dix ans à peine, elle commence à faire ses costumes elle-même, ce qui lui fait une belle collection aujourd’hui.

En 2011, elle a représenté les États-Unis au World Cosplay Summit. L’année dernière, elle s’est lancée dans un nouveau projet : le premier studio photo cosplay, de style japonais, aux États-Unis qui doit ouvrir cet été.

Et d’ici là, elle rejoint le jury du European Cosplay Gathering Saison 7 !

Echow

Ce qu’Echow aime par-dessus tout dans le cosplay, c’est fabriquer les costumes, surtout des armures de personnages de jeux vidéo, d’anime ou de manga. Elle aime aussi se produire sur scène, mettre en scène une performance unique qu’elle interprète sur scène.

Elle a participé à de nombreuses compétitions en tant que représentante indonésienne : le World Cosplay Summit 2013 au Japon, Anime Festival Asia 2012 à Singapour, Poplife Cosplay 2017 en Thaïlande, et bien d’autres.

Elle est régulièrement invitée à des conventions, notamment en tant que juré de concours, et c’est en tant que tel qu’elle rejoint le jury de la finale de l’European Cosplay Gathering Saison 7.

Naru

Grand fan de manga, d’anime et de tokusatsu, Naru aime particulièrement réaliser des cosplay de personnages en armures. Il s’est lancé dans le cosplay en 2008, rêvant de faire le tour du monde en participant à des conventions de cosplay internationales et de se faire des amis partout. Il s’inspire principalement de personnages d’anime, de manga, de tokusatsu et de comics pour réaliser ses costumes.

Il a participé à de nombreuses compétitions, notamment le World Cosplay Summit 2013 en tant que représentant indonésien. Il a aussi remporté l’Anime Festival Asia en 2016.

Il vient partager son talent lors d’un atelier et rencontrer le public tous les jours sur son stand.

Activités

Japan Expo propose plus de 500 heures de programmation. L’occasion pour les visiteurs de participer à de nombreuses activités : s’initier à la culture japonaise et aux arts martiaux, apprendre à cuisiner, jouer aux derniers jeux vidéo, participer à des concours, découvrir des expositions exclusives…

Côté manga et anime, Japan Expo présente une avant-première exceptionnelle, celle du 20e film Pokémon. Ou encore pour les 20 ans de One Piece, une exposition réserve bien des surprises aux fans.

Cette année encore, la programmation autour du jeu vidéo s’annonce plus que séduisante avec l’anniversaire des 30 ans de la série Final Fantasy fêtés avec une série d’événements d’envergure, à ne pas manquer pour les fans. De nombreuses associations sont aussi présentes comme MO5.com, APOIL, DDR Belgium ou Infiniverse. Retrogamming, jeux musicaux, tournois… les visiteurs ne manquent pas d’occasions de partager leur passion !

La culture traditionnelle japonaise est aussi valorisée à travers des espaces dédiés dont la scène Sakura, avec plus de 60 artistes présentant les arts traditionnels, ou encore l’espace Washoku qui permet aux visiteurs d’apprendre à cuisiner japonais avec de grands chefs tout en découvrant les astuces pour réussir ses plats.

Quatre jours pour profiter de la culture japonaise, et s’amuser en famille ou entre amis !

Workshop Cosplay

La salle Workshop Cosplay invite tous les visiteurs qui s’intéressent au cosplay, à la fabrication des costumes, aux loisirs créatifs (création de bijoux ou d’accessoires, modélisme…) ou encore à la photo ou à la vidéo, à découvrir les techniques de création ou à parfaire leurs connaissances. Qu’ils soient débutants ou aguerris, cette salle Workshop Cosplay est faite pour eux !

Un appel à candidatures est lancé auprès des cosplayeurs, propsmakers, photographes, vidéastes, costumiers, maquilleurs et autres proches de la communauté créative qui souhaitent partager leurs connaissances, leurs techniques et leurs secrets. Les invités cosplay du festival se joignent aussi à eux pour animer ces ateliers.

Avant-première mondiale : Pokémon, le film : Je te choisis !

En présence de Kunihiko YUYAMA et Rica MATSUMOTO

Le 20e long-métrage Pokémon, intitulé Pokémon, le film : Je te choisis !, sort en salle cet été au Japon. Le film conte les péripéties du voyage de Sacha et Pikachu alors qu’ils deviennent de vrais partenaires, jusqu’à la rencontre finale avec Ho-Oh, le Pokémon légendaire. Cette réalisation est signée Kunihiko YUYAMA, impliqué dans le développement de tous les films Pokémon.

Le film est projeté en avant-première mondiale à Japan Expo dès la 6 juillet ! Des invités exceptionnels se joignent à l’événement puisque la projection a lieu en présence du réalisateur Kunihiko YUYAMA, de la comédienne de doublage (voix de Sacha) et chanteuse Rica MATSUMOTO et de Pikachu !

Exposition Ghost in the Shell

A l’occasion de la venue de Kenji Kamiyama (le réalisateur de Ghost in the Shell Stand Alone Complex), @anime organise la première exposition dédiée à l’univers de Ghost In The Shell. Du manga de Shirow Masamune, en passant par le film culte de Mamoru Oshii jusqu’au récent arc des Arise, redécouvrez les arcanes de cette oeuvre mythique à travers ses personnages emblématiques, les différentes chronologies, et les archives du célèbre studio d’animation à l’origine de toutes les adaptations. Egalement avec Production I.G, découvrez les décors de Ghost in the Shell en Réalité Virtuelle et des reproductions de Tachikoma 1/8 avec Cerevo.

Masterclass

En petits groupes (jusqu’à une trentaine de personnes), les visiteurs sont invités à découvrir ou approfondir leurs connaissances dans les domaines du manga, de l’animation, de l’illustration, numériques ou traditionnels, grâce aux ateliers proposés en salle masterclass. Dessiner, créer, coloriser, animer : des experts ainsi que les invités du festival se relaient pour vous faire partager leurs techniques et leur expérience. C’est un moment privilégié pour tous les passionnés qui peuvent apprendre auprès de véritables professionnels et d’artistes dont ils admirent le travail.

Plusieurs masterclass ont lieu chaque jour. Les visiteurs intéressés doivent s’inscrire sur place chaque matin pour participer aux masterclass de la journée.

Animations jeux vidéo

Square Enix

Pour l’édition 2017 de Japan Expo Square Enix renouvelle sa présence avec toujours plus de jeux et de produits qui raviront les amateurs de culture japonaise. Square Enix aura le plaisir de proposer aux visiteurs du festival de nombreux jeux vidéo en version jouable sur plus de 100 bornes de démonstration.

Les visiteurs peuvent prendre en main en avant-première, FINAL FANTASY XII : THE ZODIAC AGE qui sortira le 11 juillet prochain. FINAL FANTASY XIV : STORMBLOOD, la dernière extension du MMO aux multiples récompenses, est également jouable sous forme d’un Battle Challenge impressionnant accessible aux joueurs expérimentés tout comme aux nouveaux joueurs. Enfin, le tout nouvel EPISODE PROMPTO de FINAL FANTASY XV est jouable sur le stand de l’éditeur, ainsi que deux nouveaux jeux Square Enix également jouables et présentés en exclusivité européenne.

Final Fantasy : 30e anniversaire

FINAL FANTASY fête ses 30 ans ! À cette occasion, Square Enix va vous faire revivre vos premières émotions de joueur grâce à des animations exclusives : Une rétrospective jouable réalisée avec l’association MO5 vous rappelle les moments forts de vos opus préférés ou découvrir le FINAL FANTASY auquel vous n’avez pas encore joué. L’association FINAL FANTASY Museum organisera une exposition sur FINAL FANTASY.

Les visiteurs peuvent se faire dédicacer des lithographies exclusives par Shinji HASHIMOTO, Brand Manager de la série FINAL FANTASY. De nouveaux produits dérivés célébrant le 30e anniversaire de FINAL FANTASY seront accessibles dans la boutique de Square Enix, parmi d’autres nouveautés et exclusivités. Enfin, une grande soirée FINAL FANTASY BRAVE EXVIUS FAN FESTA à laquelle Japan Expo est associée se déroulera le samedi soir à Paris.

D’autres surprises sont prévues et seront révélées prochainement.

Culture & Traditions

La culture japonaise est fascinante à bien des égards, et ses traditions font partie de ses aspects les plus séduisants. Japan Expo vous fait découvrir toutes les facettes du Japon en mettant en avant la culture traditionnelle, en accueillant des artistes et des artisans qui présentent leurs talents. En plus de performances musicales et théâtrales, et de spectacles folkloriques, des associations participent à cet effort, autour d’activités et d’ateliers, tels que l’origami, la cérémonie du thé, la calligraphie, la peinture, les jeux traditionnels, la cuisine ou encore des conférences sur divers thèmes liés à la culture japonaise.

Scène Sakura

La scène Sakura, dévoile toute la beauté des arts et du folklore du pays du soleil levant sur 111 m². Les plus beaux aspects du Japon traditionnel sont dévoilés sur cette scène dotée d’un hanamichi, une avancée prolongeant la scène sur le côté comme on en trouve sur les scènes de kabuki au Japon.

Plus d’une soixantaine d’artistes mettent en lumière les arts de la scène et le folklore japonais, et proposent des performances théâtrales, musicales et artistiques.

Parmi les artistes invités cette année : .ekotumi. (réinterprétation musicale et dansée du Kojiki) ; Aki Hiroshima Busho-Tai (jeux d’épées chorégraphiés) ; Fuka MARIWO (chants nagauta et shamisen) ; Gaho TAKAHASHI (musique traditionnelle au koto) ; Kazumasa & AKIRA (shamisen et beatbox) ; KIRIE (performances de calligraphie musicales et dansées) ; Mai YASUDA & NINJA -KAGERO- (danse du sabre et calligraphie) ; Miho (calligraphie) ; MisaChi (chant folklorique) ; troupe Shizuki (danse nihon buyô) ; Takarabune (danse awa odori) ; Yoshiwara Kitsune Shachu (kitsunemai, danse du renard)…

Espace Washoku

Inscrite en 2013 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, la gastronomie japonaise – ou Washoku – se place désormais parmi les grandes cuisines mondiales par sa diversité et son image forte de nourriture saine et équilibrée. Popularisée par les sushi, les râmen et d’autres plats qui ne cessent de séduire, la cuisine japonaise offre un large éventail de saveurs, de textures et de couleurs, mais aussi une histoire et des traditions qui sont au coeur du quotidien des Japonais.

En 2015, le festival accueillait pour la première fois un espace entièrement dédié à la gastronomie japonaise : l’espace Washoku. Chaque jour, des ateliers y sont animés par des chefs japonais et des chefs français passionnés de cuisine japonaise. Des intervenants y présentent également leurs produits. C’est l’endroit idéal pour apprendre à connaître les ingrédients des cuisines japonaises et comment les préparer.

Jeux Traditionnels

Dans l’espace de 250 mÇ entièrement dédié aux jeux traditionnels qui plaisent tant aux Japonais, des associations proposent au public de découvrir et de jouer à ces jeux dont les règles se sont transmises de génération en génération.

Les visiteurs peuvent s’initier au go, le plus célèbre des jeux japonais à travers le monde, sur le stand de la Fédération française de go ; à l’othello avec la Fédération française d’othello ; au shôgi, aussi appelé « échecs des généraux » avec la Ligue de shogi d’Île-de France ; ou encore au mah-jong, jeu d’origine chinoise très populaire au Japon, avec la Fédération française de mah-jong.

Bien-être

L’espace bien-être permet aux visiteurs de découvrir des méthodes de relaxation venues tout droit du Japon. Comme chaque année, Japan Expo accueille des associations spécialisées pour le bien-être de ses visiteurs.

Aux visiteurs de choisir leur méthode de relaxation préférée entre le reiki, méthode de soin méditative qui se pratique par apposition des mains, proposée par l’Institut de reiki et la fédération Française de Reiki Traditionnel ; et le shiatsu, un art populaire se pratiquant facilement en famille ou entre amis, qui consiste à appliquer des pressions sur le corps et enseigné par les praticiens de Iokaï Shiatsu de Paris.

Activités Sportives

Les Arts Martiaux

Les arts martiaux japonais sont une composante incontournable de la culture japonaise. Représentés depuis les débuts du cinéma, ils ont été largement popularisés par les anime, les manga, les jeux vidéo, et bien sûr Internet. Depuis de nombreuses années, Japan Expo leur réserve une place de choix et trois espaces de tatami permettent aux visiteurs de découvrir et de s’initier à de nombreuses disciplines.

Plus d’une dizaine d’arts martiaux sont représentés cette année, parmi lesquels l’aikidô (USV Aikido), l’aikibudô et le kobudô (Aikibudo – Katori Shinto Ryu), le nanbudô (AFDP Nanbudo), le nihon budô (Nihon Budo Watanabe Ryu), le ninjutsu (Temple du ninja) ou encore le shorinji kenpô (Shorinji Kempo Club Neuilly).

Des démonstrations sur scène sont aussi au programme, de kendô et de chanbara par des pratiquants du Comité National de Kendo et Disciplines Rattachées ; et de budô karaté par Dojo Imai avec le Maître Imai, expert absolu de la discipline venu du Japon.

Puroresu

Cette année, les festivals accueillent quatre stars du ring japonaises et trois européennes. Côté japonais, le joshi puroresu – le catch féminin japonais –, bien que rarement représenté, attaque fort avec deux catcheuses au top niveau mondial de leur discipline : Yoko Bito et Konami !

Autre style côté masculin, parmi les plus prisés du public : le lucharesu ! Rapidité, prouesses aériennes, souplesses, combat technique, rudesse et sensations fortes : Le lucharesu, mélange de «strong style» japonais et de Lucha Libre mexicaine, est représenté par deux grands noms de la scène indépendante : Kotaro SUZUKI et Andy WU.

À leurs côtés, trois représentants européens : Tristan ARCHER, Senza Volto et Pierre « Booster » FONTAINE, formé dans les rangs de l’ICWA, fédération de catch et partenaire de Japan Expo.

Des initiations sont organisées trois fois par jour par l’INFC : un vrai moment de convivialité et de partage pour découvrir les sensations du ring !

Baseball

Le baseball, ou yakyû en japonais, est un véritable sport national au pays du soleil levant. Ses équipes professionnelles féminines et masculines ont d’ailleurs remporté de nombreuses victoires au niveau international.

Pionnières dans le baseball féminin français, les Tomcat Girls du Tomcat Baseball Club de Tremblay-en-France sont devenues en 2013 la première équipe féminine de baseball en France. Cette année, elles reviennent à Japan Expo pour faire découvrir aux visiteurs du festival ce sport hors norme avec une exposition et les initier grâce à une structure gonflable qui leur permettra de frapper la balle aussi fort que bon leur semble !

Activités tourisme

Exposition Kanazawa

Depuis plusieurs années, Japan Expo met à l’honneur à chacune de ses éditions une ville du Japon. Qu’elles figurent parmi les plus connues ou qu’elles vous fassent sortir des sentiers battus, ces villes se dévoilent au fil d’expositions qui permettent aux visiteurs du festival de découvrir leurs plus beaux atours et leurs charmes cachés. Après Kobe en 2016, Japan Expo met le cap sur Kanazawa.

Kanazawa offre un subtil mélange qui fait voyager à travers les âges, dans une atmosphère traditionnelle qui jouxte bien des aspects ancrés dans notre siècle.

Du château au Musée d’art contemporain du 21e siècle, la ville offre un périple dans le temps au voyageur qui souhaite s’aventurer dans ses rues historiques et parcourir ses quartiers les plus animés.


Japan Expo 18e impact aura lieu du jeudi 6 au dimanche 9 juillet prochain au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.

1 commentaires

Comments are closed.