[TEST] The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia, la paresse des 7 péchés capitaux !

[TEST] The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia, la paresse des 7 péchés capitaux !

Seven Deadly Sins est un manga créé par Nakaba Suzuki et adapté en animé sur Netflix : The Seven Deadly Sins. Un jeu 3DS était proposé pour l’arpichel Nipon mais nous avons maintenant The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia en exclusivité sur PlayStation 4 pour l’Europe et partout ailleurs ! 

The Seven Deadly Sins se traduit littéralement par « les 7 pechés capitaux », et je lui attribuerai « la paresse » et surement « la colère » pour les fans.

 

L’histoire d’un jeu Fan-service mais pas trop …

The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia reprend les codes de l’histoire de l’œuvre : le royaume de Liones court un grave danger et Elizabeth Liones, l’une des filles du roi, est à la recherche des Seven Deadly Sins – les sept péchés capitaux – afin de déjouer un terrible complot. Par chance, elle tombe sur Meliodas, le capitaine des Seven Deadly Sins et tavernier du Boar Hat, marquant ainsi le début de folles aventures et de violents combats. Pour The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia, il est crucial de bien avoir lu le manga ou regardé l’anime car malheureusement, l’histoire y est tout simplement bâclée. Et c’est pas faute de l’avoir dit plusieurs fois sur notre épisode GEEK SHOW #87 – Test The Seven Deadly Sins (PS4) !

 

 

Facebook Comments

The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia

49,99 €
The Seven Deadly Sins: Knights of Britannia
4

Gameplay

4.0 /10

Graphismes

4.0 /10

Ambiance

5.0 /10

Durée de vie

3.0 /10

Plus

  • Accessibles aux joueurs lambda
  • Prise en main rapide
  • Un casting des perso bien fourni

Moins

  • Trop répétitif
  • Peu de contenus
  • Histoire baclée
  • Une caméra qui s'affole ! #SyndromeDragonBallXenoverse
  • Difficulté absente

Articles liés