Sword Art Online: Fatal Bullet est un jeu entre Action-RPG et TPS reprenant quelques peu le modèle des opus précédents, comme Sword Art Online: Hollow Realization. Ce dernier se base sur l’arc narratif de l’anime, intitulé Gun Gale Online (GGO), Bandai Namco se met au goût du jour avec Sword Art Online: Fatal Bullet. Donc oubliez les épées d’acier, haches, lances, boucliers et pouvoirs magiques car il s’agit ici que d’armes à feu ! Maintenant reste à voir si le pétard n’est  pas « mouillé » ! 

 

Histoire

Pour ceux ne connaissant pas l’animé, un bref résumé s’impose pour mieux comprendre le jeu.

Dans l’arc narratif Fatal Bullet, Kirito se plonge corps et âme dans un tout nouveau jeu en réalité virtuelle, Gun Gale Online (GGO). Averti par un membre du gouvernement concernant une nouvelle menace, soit un homme masqué tuant des avatars dans le jeu et parvenant à tuer simultanément les joueurs dans la vraie vie, Kirito décide d’enquêter de son côté, sans l’aide d’aucun de ces anciens compagnons.

Il fera ainsi la rencontre de Sinon, sniper d’élite, et du fameux Death Gun, l’homme derrière tous ces massacres. Mais pour ce faire, il faut s’habituer au tout nouveau système de jeu qui a remplacé les armes habituelles par des fusils d’assauts ou pistolets. Equipé d’une épée laser, Kirito devra monter les échelons du classement en ligne et découvrir la véritable identité de ce Death Gun, tout en sauvant les joueurs. C’est dans ce contexte que Sword Art Online: Fatal Bullet prend racine. Le joueur plongera dans le jeu Gun Gale Online en créant son propre avatar et en se liant d’amitié avec les personnages les plus connus de la licence. Lui aussi devra faire face à l’impitoyable Death Gun, prenant ainsi la place de sauveur, à la place de Kirito.

 

La prise en main

Pour les joueurs qui n’ont jamais suivi l’histoire d’un Sword Art Online – comme moi – rassurez vous, le jeu se veut tendre et compréhensible avec vous, avec un enchaînement de dialogues, de cinématiques, d’une phrase d’entrainement et diverses didacticiels. Ce qui n’est pas forcement agréable à digérer lorsque l’on souhaite faire pleuvoir le plomb sur des ennemis dès le début du jeu.

Vous devrez commencer créer votre propre avatar avec de nombreux aspects de personnalisation (sexe, couleur de yeux, coiffure, tatouage, corpulence, pilosité) … bref, une bonne panoplie pour vous perdre une bonne trentaine de minutes si vous êtes perfectionniste de la personnalisation dans les RPG !

Il en est de même pour la création de votre compagnon digitale : votre ArFa-Sys, qui sera votre allié redoutable durant toute votre aventure !

Une fois lancé dans le jeu et passé les épreuves de longs discours et tutos, l’univers Gun Gale Online vous ouvre les bras. Quêtes annexes, chasses aux trésors, missions principales sont autant d’éléments qui constituent un très bon RPG, comme nous les connaissons depuis un moment. Et ces aspects se retrouvent évidemment dans Sword Art Online: Fatal Bullet.

Mais ce n’est pas tout… En constituant son avatar et en lui attribuant diverses compétences et points de skills, le joueur devra être assez méticuleux dans ses choix pour déterminer son rôle au sein de son escadron. L’équipement est également un élément essentiel pour cet aspect précis : par exemple, un tank devra s’équiper d’un fusil d’assaut et non pas d’un sniper pour endosser son rôle et à l’inverse un sniper devra monter ses points d’agilité et d’intelligence pour gagner en efficacité.

Les commandes réagissent vite et bien et à part quelques petites imprécisions (la même touche, par exemple, est utilisé pour effectuer un bond d’esquive ou pour s’accroupir), les séquences d’action sont convaincantes. Dans ces conditions, on regrette que d’autres pans du jeu soient si perfectibles…

 

Graphiquement

Pour un jeu étant destiné aux nouveaux joueurs mais surtout pour les fans de l’animé, le jeu reste graphiquement sur des acquis et c’est bien dommage…

On sent que le coté cel-shading est la base de tout mais le jeu est assez pauvre en contenu visuel avec des environnement plutôt vastes et sombre, pour ne pas dire fades et délavés.

Ce qui n’empêche pas que les animations et le « Chara-design »sont plutôt bien réussis mais l’animé et les précédents opus étaient pour bien plus vivants et colorés.

 

Episode de l’émission Geek Show#91 dédié au test du jeu Sword Art Online: Fatal Bullet

 

 

Verdict de la redac’

Sword Art Online: Fatal Bullet n’est clairement pas un mauvais jeu, il peut être apprécié comme un jeu Action-RPG orienté TPS sans avoir connu l’oeuvre principale, à savoir l’animé.

Le jeu reste assez simple et rapide à prendre en main, un apsect addictif au loot et farm d’xp pourrait naitre pour les habitués de jeux action RPG !

Sword Art Online: Fatal Bullet est assez fidèle à l’anime et devrait plaire à la majorité des joueurs !

 

Test effectué sur PS4 PRO à partir d’une version disque fournie par Bandai Namco